Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 06:12

 

catch

 

C’est bientôt la rentrée…littéraire.


Branle-bas de combat chez les éditeurs !


En 2013, il s’est vendu 1.200.000 livres parus  à la rentrée de septembre, autant dire que commercialement, c’est un évènement important.


Cette année, entre fin août et mi-octobre, ce n’est pas moins de 607 romans (404 français et 203 étrangers) qui vont sortir et se battre pour être en tête des rayonnages des librairies. Sachant qu’en 2 mois, La Grande Librairie peut écouler 32 écrivains…sur 600. Et cela doit être pareil pour les autres médias. Une vraie lutte à la culture et au business aussi puisque seuls les autruchiens et les autruchiennes dissocient toujours les 2...


Et, il va y avoir du lourd : Foenkinos, Delacourt, Besson, Adam et bien entendu, Amélie Nothomb et son chapeau pour la 22 ième année consécutive, dont le nouveau roman sera tiré à 180000 exemplaires. Le tirage moyen en 2013 pour un premier jet est de 1500 exemplaires seulement (y compris les livres auto édités qui doivent plomber le chiffre) selon un étude de la BNF. En enlevant les titres auto-édités on arrive plutôt à 5000 exemplaires pour un premier tirage. Encore faut-il arriver à les vendre pour espérer un deuxième tirage.


Bonne nouvelle, 75 premiers romans seront publiés à la rentrée, ce qui prouve qu’il y a des talents pour lesquels les éditeurs sont prêts à prendre des risques parce que pour se faire remarquer parmi 600 titres, faut y croire au premier roman !


On sait que les jeunes auteurs actuels ont tendance à faire des textes courts (et tant mieux)  mais pour l’anecdote, un certain Doubrovsky publie un livre intitulé «  le monstre », qui fait 1700 pages . il a intérêt d’être bon, sinon il pourra toujours permettre de caler une armoire normande ou de trucider les beaux-parents. Ceci dit, à la page, ce livre sera bien moins cher qu’un livre de 170 pages, car les livres édités en grand format sont onéreux.


D’ailleurs, les chiffres exacts sont assez difficiles à avoir…mais selon plusieurs sources assez comparables, sur un livre vendu 20€ TTC, voici ce que toucheraient environ  les divers intervenants :

  •    Le libraire : 7€
  •   L’éditeur : 4€
  •   L’imprimeur : 3€
  •   Transport et logistique : 2€
  •   L’auteur : 1.50€
  •   Le diffuseur (intermédiaire qui fait la promotion du livre pour l’éditeur) 1.50€
  •   L’Etat : 1€

Du coup, peut-on bien vivre voire devenir riche si l’on est auteur ?  Oui à condition de vendre du livre…un best-seller peut mettre l’abri pour le reste de sa vie.  Mais qu’est-ce qu’un best-seller ?


Hé bien, pour un premier roman, 5000 exemplaires vendus  =   best-seller et en moyenne, l’auteur gagnera donc 7500€. Moins de 1% des premiers romans se vendent à 5000 exemplaires...beaucoup sont plus proches des 500. 

 

Pas de quoi se pâmer….les phénomènes d’édition comme par exemple,  Le Confident, d’Hélène Grémillon, premier roman vendu à 400000 exemplaires (en fait 50000 à l’origine, le reste étant dû au format poche) représentent un pactole rarissime ! Il  faut dire que cette histoire est fantastique, un premier roman parfait ou presque. 


J’achète rarement des livres à la rentrée littéraire, mis à part pour quelques auteurs chouchous et encore souvent j’attends.  Je n'en reçois pas non plus gratos dans ma boite ux lettres contre un article de promotion à  faire...la confidentialité d'un blog à ses inconvénients...mais bon je crois que je vais me payer le nouveau Gaëlle Josse en septembre et aussi un premier roman qu lequel je flasherai en librairie.

 

Bonne rentrée littéraire aux 607 écrivains en lice...sans les livres comment vivrions-nous?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

blog de Christophe 20/09/2014 09:40


Je suis comme vous, je n'achète jamais à la rentrée, j'attends de voir quels sont les nouveautés mais je retiendrais surement Nothomb Et Adam... Je vous propose également de découvrir l'article
que j'ai traité  concernant la rentrée littéraire 2014. Vous le troyverez ici: http://christophelucius.fr/post/96527321856/rentree-litteraire-auteurs-et-lecteurs-sacrifies

Mind The Gap 21/09/2014 17:25



Jusqu'ici je n'ai lu que le livre de Beigbeder que l'on m'a offert et que j'ai adoré. Je viens voir votre article !



Valentyne 04/09/2014 10:43


Coucou Mind ;-)


J'aime bien la rentrée littéraire et toute l'effervescence autour  (en sachant que je n'achète pas de livres de la rentrée et que j'attends la sélection de ma bibli : donc début
octobre) 


Bises , bonne fin de vacances ;-)

Mind The Gap 07/09/2014 20:58



On m' a offert le Beigbeder et je lorgne sur le Foenkinos...et ce sera tout car j'ai une pile de livres qui m'attends...la faute à qui d'ailleurs !! Bises et à bientôt !



Denis 30/07/2014 22:06


Doubrovski est l'inventeur de l'auto-fiction" dans les années 70. J'avais lu alors ses premiers livres. peut-être, si c'est du bon, revenir à cet auteur.


Je me détache de la rentrée avec l'envie cette année d'acheter un livre original et éviter les "incontournables".

Mind The Gap 31/07/2014 08:34



Je comprends, le coté " faut pas manquer ça" est énervant au possible. Merci pour l'information sur Doubrovski, je n'ai pas fait l'effort d'aller voir qui il était ni ce qu'il avit écrit. Son
nouveau livre est décrit comme une prouesse, un projet qui aura pris beaucoup de temps.



Béné31 28/07/2014 18:26


J'ai encore une tonne de livres achetés lors de la dernière rentrée littéraire, pour l'instant je ne me suis pas tenue au courant des prochaines sorties, on verra sur le moment, mais je vais me
faire avoir comme à chaque fois ! Pour en revenir aux livres énormes, le Yann Moix de l'année dernière, qui a été primé, je ne connais personne qui l'a lu !

Mind The Gap 29/07/2014 08:08



Yann Moix, le nom me parle mais c'est tout...Pour la rentrée littéraire, je ne me tiens pas vraiment au courant, je fais au feeling et j'ai moi aussi pas mal de livres en attente...



Soène 28/07/2014 09:34


Ca c'est un billet très "pro" Mindounet et très intéressant.
Toujours le fric...
C'est pour cette raison que je n'achète plus jamais de livres hors format Poche, Pocket, Folio, etc, bref, j'attends mais comme j'ai des années de retard dans l'actualisation de mes lectures,
j'ai encore du temps devant moi !!


La rentrée littéraire va encore faire causer, c'est sûr ! Et c'est bien d'avoir les avis des Liseuses/eurs d'envergure.
Même si j'ai aimé Le Confident (que j'ai lu 2 fois) je n'arrive pas à en faire un billet. C'est une histoire originale et Hélène Grémillon est agréable à lire.

Pour ma part, je marche seule pour ma rentrée littéraire avec des livres pour le cycle choisi pour l'UTA : "Ecrire le lien : l'amitié à l'épreuve de la littérature et de la philosophie" 



Il est toujours amusant de voir Les Prix. Les dés sont-ils aussi pipés qu'ailleurs ?... Et comment se battre contre Amélie, David & autres auteurs super connus, super cotés dont le nom seul
suffit à faire vendre ?...


Bonne chance aux 75 petits inconnus talentueux courageux

Bises sous le soleil et sous la pluie de Lyon

Mind The Gap 28/07/2014 14:28



Coucou Soène. Te voilà inspirée aussi pour ce commentaire !


C'est en effet aux premiers romans que je pense en priorité...j'espère qu'il y aura de belles surprises et que les jeunes auteurs arriveront à se faire remarquer ans la masse.


Ici aussi 17° et pluie mais entre ça et les 32 d'hier avec une lourdeur à crever, je préfère ça...


Bises et à plus tard !!



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article