Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 12:10

cet été là

 

Trois couples d’amis se retrouvent chaque année dans une maison en Normandie afin de passer ensemble le week-end du 14 juillet.

Il y a Denis et Delphine, dont le couple est à l’agonie, accompagnés de leurs enfants Alex et Jeanne  et d’un adolescent troublant : Dimitri.

Il y a Lola  la séductrice et sa dernière conquête, le beau Samuel.

Enfin, il  y a aussi Nicolas, l’ami de toujours de Denis, et sa femme Marie. L’un termine de se remettre d’une dépression nerveuse et l’autre envisage de mettre un terme à sa carrière de comédienne, au point mort depuis bien longtemps.


 

Un ressenti de Denis : «  Il eut l’impression  d’être  dans une salle de bains dont on avait ôté les miroirs : où devait-il se tourner pour se voir ? Il avait vécu si longtemps dans le regard de sa femme, comment ferait-il pour disparaître totalement à ses yeux ? Et surtout pour s’habituer à ça, cette vie sans vis-à-vis ? Cette vie où il ne serait que son propre reflet » ?

 

Un ressenti de Nicolas : «  Il savait que la vie est pleine de derniers soirs, d’amours qui meurent, d’enfants qui grandissent tout seuls, et qu’aucun peintre jamais n’a pu capter l’exacte lumière d’un ciel orange ».

 

Un ressenti de Jeanne et Dimitri : «  Ils se tournèrent vers la mer qui n’était plus là. L’horizon sans étoile. Le ciel lourd qui se rendait. Leur vie était semblable à ce paysage qui se délivrerait  bientôt et perdrait de son mystère. Ils étaient deux enfants trop grands voulant rejoindre les adultes ».

 

Un portrait de Lola : «  C’était une fille qui connaissait le revers de la médaille : elle était forte, donc souvent seule. Elle faisait partie de ces êtres qui se cachent pour pleurer et chassent leurs idées noires avec des remèdes aussi bêtes qu’infaillibles : alcool, séries télé, nourriture excessive, shopping, travail et toujours le sourire aux lèvres. Ce sont des guerrières. De celles qui ont appris la tendresse en colo et la survie dans leur chambre d’enfant. Elles ne lâchent jamais. ».

 

J’aime ces histoires d’amitié et de couple qui se déroulent en bord de mer, comme dans le premier livre de Blondel «  Accès direct à la plage » et dans beaucoup d’autres, le sujet n’a rien d’original.


Pourtant je me suis régalé en lisant  «  Cet été là ». C’est un roman qui parle du temps qui passe, du mensonge du couple et des apparences qu’il faut sauver dans ces week-end entre amis où il convient être heureux,  de faire comme si le temps et les blessures du passé n’avaient aucune prise sur le cœur des hommes.


Alors, les personnages de Véronique Olmi jouent un peu au chat et à la souris, dans la comédie humaine des relations de groupes d’amis où on ne communique pas et où il ne faut surtout pas faire de vague qui risquerait de briser la solitude de chacun…

 

Sauf que dans «  Cet été là », le week-end deviendra salvateur parce que les personnages vont  parvenir à crever leurs abcès   et à faire face à leurs démons.

 

Les mots de Véronique Olmi sont simples, sobres, tout en retenue, sombres et réalistes.

Ce n’est toujours pas le premier coup de cœur de l’année 2014 car son style n’a rien d’exceptionnel et l’histoire a déjà été écrite plein de fois.

 

Mais, par petites touches, ce livre nous livre le portrait d’hommes et de femmes qui nous rassemblent ou nous ressemblent. Un auteur à découvrir...

 

Je pense relire Véronique Olmi et je remercie et embrasse Valentyne qui m’a offert  «  Cet été là ».

 

Je lis actuellement : " Nos vies désaccordées " de Gaelle Josse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

somaja1 05/02/2014 18:16


Il est dans ma Pal, et tu me donnes très envie de l'en sortir ! J'avais été bouleversée par Bord de mer et par l'écriture de cette auteure.

Mind The Gap 06/02/2014 08:45



Je lirai Bord de mer je pense, pour confirmer (ou pas...) cette jolie découverte !



sous les galets 04/02/2014 15:58


J'ai tellement peu aimé Premier amour d'elle que j'hésite à en ouvrir un autre...c'est vrai que ce sont des sujets rebattus mais que j'aime bien quand même (j'avais bien aimé accès direct à la
plage)

Mind The Gap 04/02/2014 16:48



Je suis très fan de Jean-Philippe Blondel. Cette catégorie d'auteurs (le terme est pas joli) me plait car ils sont accessibles, pas dans leurs bulles, on pourrait être amis avec dans la vie
réelle du coup on s'identifie plus facilement.


Pour ma part, je relirai Véronique Olmi une autre fois au moins...



Asphodèle 04/02/2014 15:00


C'est bizarre, mais je ne me sens jamais entièrement convaincue pour la lire malgré les avis élogieux lus ici et là, ça ne me semble pas un indispensable ! Note que nous ne lisons pas QUE des
lectures indispensables, faut se détendre de temps en temps mais là, bof bof, une impression de vu et revu ! Et sans révolution stylistique, ce qui me fait passer en général le "vu et revu", de
voir les choses d'un autre oeil mais là...pas tentée tout simplement ! Ou alors à l'occasion, tomber dessuus par hasard un matin d'été avant d'aller à la plage, l'emmener et ne plus le lâcher...
je le vois asssez comme ça si je le lis un jour...par un hasard bienheureux ! :)


Bises♥

Mind The Gap 04/02/2014 16:46



Je crois qu'il y a tellement de possibilités de lectures qu'il faut choisir ce qui nous tente vraiment à priori. On peut aussi de laiser tenter et avoir envie de découvrir mais nos choix du coeur
sont importants.


Bises à vous Grande Prêtresse...



valentyne 03/02/2014 20:39


Je suis contente qu'il t'ait plu : Une des choses qui m'avait marqué est la façon dont les personnages projettaient leurs émotions sur Dimitri ....


bonne soirée ;-) 

Mind The Gap 04/02/2014 08:38



C'est vrai, Dimitri est un possible amour pour Jeanne, un possible fantôme pour Nicolas et un confident pour Lola...un beau roman comme je les aime !


Belle semaine Val !



seai 02/02/2014 18:57


hum.. je suis tentée moyennement pourtant je me fie à ton goût... on verra au hasard des rencontres littéraires!

Mind The Gap 02/02/2014 21:28



Alors peut être que le prochain livre que je chroniquerai sera plus à ton goût, peut être que je serai plus convaincant! Bises et à plus !



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article