Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 00:00

Karénine

 

Je regardais hier soir La Grande Librairie où le thème du jour était l'amour et la passion, avec notamment Eric-Emmanuel Schmitt qui venait présenter son dernier livre : Les perroquets de la Place d'Arezzo.


J'ai trouvé l'émission vraiment captivante et j'ai bien envie de lire ce livre et de découvrir cet auteur.

 

En fait, les écrivains  présents parlaient de la différence entre l'amour et la passion. Ils sont à peu près d'accord pour dire qu'en amour on est deux, et qu'on arrive parfois à construire une histoire. L'amour est actif par définition.

 

Dans la passion par contre, on est seul, on est passif. Et même lorsque la passion n'est pas unilatérale, le degré de passion n'est pas le même chez les deux victimes consentantes

De plus la passion est éphémère....l'amour aussi mais il peut durer si l'on accepte ses transformations liées au temps.

 

Et je ne sais pas pourquoi,  (Antiblues et d'autres vont relever que je suis encore  en train de faire le grand écart sur ce blog, ce qui est vrai),   en écoutant  l'émission d'hier, je pensais à ce tube de Jean Schulteis dans les  années 80 : Confidences pour Confidences.

L'air de rien, il dit bien ce qu'est la passion : une recherche idéalisée de son propre moi...c'est son propre double que  l'on recherche en somme.

C'est du narcissisme égocentré..(.je dis oui aussi aux pléonasmes) !

 

Voici un  extrait des paroles:

 

Je me fous, fous de vous
Vous m'aimez, mais pas moi
Moi, je vous... voulais mais
Confidences pour confidences
C'est moi que j'aime à travers vous
Si vous voulez les caresses
Restez pas, pas chez moi
Moi j'aime sans sentiment
Confidences pour confidences
C'est moi que j'aime à travers vous....

Mais aimez-moi à genoux
J'en suis fou
Mais de vous à moi je vous avoue
Que je peux vivre sans vous
Aimez-moi à genoux
J'en suis fou
Et si ça vous fait peur
Dites-vous que sans moi
Vous n'êtes rien du tout
Tout pour rien, rien pour vous
Vous m'aimez, mais je joue
J'oublie tout
Confidences pour confidences
C'est toujours moi
Que j'aime à travers vous

 

Et voici la chanson de Jean Schulteis qui est avant tout un musicien de talent qui a réussi  à assurer ses vieux jours avec son tube !

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap
commenter cet article

commentaires

Celestine 20/10/2013 14:05


bon avec des fautes de non-relecture...purée, ça m'énerve! 

Mind The Gap 21/10/2013 08:18



Ne t'en fais pas, c'est pareil pour moi. Je relis et corrige mes articles (en encore je laisse passer des fautes) mais pas mes commentaires. Tu es pardonnée Célestine !



Celestine 20/10/2013 14:04


Comme toujours, un peu décalée, un peu en retard, mais je lis le billet et les commentaires toujours rès chouettes qui l'éccompagnent.


Cette chanson est assez terrible, certes, surtout quand on en a fait l'expérience dans sa vie, et que l'on a été piégée par un de ces pervers narcissiques qui n'aiment qu'eux mêmes, et
accessoirement quelques petits gâteries (aimez moi à genou, j'en suis fou; c'est à peine voilé...)


bref, j'ai passé comme toujours un bon moment chez toi. :-)

Mind The Gap 21/10/2013 08:17



Les pervers narcissiques sont peut être incapables d'aimer, même eux-mêmes et ils le font payer aux autres...mais en même temps je n'ai jamais été confronté ni connu ce genre de personnage!



Valentyne 17/10/2013 12:07


recoucou ,


non, non je n'en avais pas parlé sur mon blog (c'était avant le blog cette lecture ;-))


bonne journée

Mind The Gap 17/10/2013 13:39



Ok alors ça va...j'avais pas oublé !



Valentyne 16/10/2013 17:49


Coucou Mind 


Je te recommande "La part de l'autre" d'EE SCHMITT : un coup de coeur pour moi 


Du coup j'ai incité mon mari à le lire et il m'a dit "bof...." après avoir lu quelques chapitres ;-)

Mind The Gap 17/10/2013 08:18



Je le note, j'ai vraiment envie de le découvrir depuis que je l'ai vu à La Grande Librairie.


Peut être en avais-tu parlé sur ton blog mais on voit pas mal de chroniques et c'est pas évident de se souvenir de toutes...



Soène 13/10/2013 21:36


et faut se méfier que qu'en dira-t-on

Mind The Gap 14/10/2013 08:33



hzu l'a pas compris le garçon...tu m'expliqueras?



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article