Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 00:12

  vent du nord

 

Ce livre est un roman sentimental épistolaire, j’aime l’écrit c’est le quatrième ouvrage épistolaire que je lis en un an 

Hé oui comme le dit Léo, l’un des 2 personnages : «  Ecrire, c’est comme embrasser mais sans les lèvres. Ecrire, c’est embraser avec l’esprit ».

 

Tome 1 : Quand souffle le vent du Nord.

 

Un jour Léo reçoit un mail par erreur d’Emmi, elle lui souhaite  un joyeux noël, il répond, elle répond et leur petit jeu commence.

Au début, il s'agit  petits mails tout courts et drôles et puis voilà, un homme et une femme (cha ba da ba da….), ils se prennent au jeu de la découverte et de la séduction.

Léo est au terme d’une relation amoureuse qui n’en finit pas de finir, Emmi est mariée avec deux enfants et se déclare heureuse, mais les deux sont dans une situation de manque et il est illusoire et prétentieux de croire qu’un seul être humain peut combler tous les désirs et besoins d’un autre…l’être humain est complexe et a horriblement peur du vide.

 

Petit à petit, l’auteur fait évoluer les personnages de la découverte à la séduction, de la séduction à l’amitié, de l’amitié à  l’intimité et progressivement le sentiment amoureux se forme entre Léo et Emmi.

Leur petite relation épistolaire et virtuelle du début prend alors une importance considérable dans leur vie au point de….lisez le livre pour savoir…

 

Le style est toujours enlevé, souvent drôle, intelligent et frais, non pas comme un vent du nord mais comme une belle brise d’été.

 

Mais s’appuyant sur de la légèreté, Daniel Glattauer aborde des questions pertinentes sur les relations sentimentales, sur cette intimité sentimentale entre Léo et Emmi qui devient de l'amour.

 

La relation intime entre les deux personnages leur permet d’être vraiment eux-mêmes, sans fard, sans besoin de se cacher : « Cher Léo, je vous avoue qu’il y a longtemps que je n’avais pas échangé avec quelqu’un des émotions aussi violentes…dans mes mails, je peux être comme jamais la véritable Emmi . Dans la vraie vie, si on veut tenir le coup, il faut sans cesse faire des compromis avec sa propre émotivité. Avec Vous, cher léo, je n’ai pas peur de laisser libre cours à ma spontanéité profonde. J’écris allégrement ce qui me vient à l’esprit et cela me fait un bien fou »


Ensuite, la grande question du livre est de savoir si l’on peut tomber amoureux d’un correspondant virtuel, à partir de l’imagination que l’on se fait de l’autre.

Le virtuel et l’imaginaire peuvent-ils résister à la vraie vie : si Léo et Emmi se rencontrent, que deviendra leur romance et leur relation mailée ? En fait «  l’illusion d’un bonheur éternel, un vertige hors du monde, une utopie amoureuse faite de mots » peut-elle se transformer en véritable histoire d’amour ?

 

Tome 2 : La septième vague.

 

Après un exil aux USA, Léo revient et Emmi le recontacte...ils reprennent leut histoire d'amour épistolaire.

La rencontre à lieu dès le chapître 3 : Léo rencontre non pas son Emmi mais la vraie Emma

Le passage à l'acte suivra...(hélas pas de détails de ce moment de leur rencontre...l'auteur est autrichien...ceci explique peut être cela...) oui mais ces deux là sont un peu torturés des sentiments et ils ont peur...ils se fuient dans les deux sens du terme...pourquoi faire simple...ils s'aiment réciproquement...mais " Pour vivre une mer tranquille, il faut être fait pour cela. Certains vivent le calme plat comme una paix inrérieure, d'autres comme un marasme sans fin".

 

Ils attendent la septième vague alors qu'elle les a fait cahvirer depuis longtemps...en lisant vous comprendrez le choix du titre du roman...

 

Ce petit jeu du chat et de la souris entre Léo et Emmi est réjouissant, un véritable enchantement, une virgule estivale rafraichissante…trois ou quatre heures de lecture avec la banane et le sourire et parfois des serrements de gorge car Léo et Emmi sont nous mêmes et leur histoire est souvent aussi la notre.

 

J'ai beaucoup aimé ce roman épistolaire moderne...beaucoup plus frofond qu'il n'en a l'air...essayez...les best sellers ont souvent une bonne raison de l'être...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

arménienne célibataire 24/09/2014 07:30


Merci pour cet article. Internet, et particulièrement les réseaux sociaux, ont ce côté à double tranchant: le contact et les rencontres peuvent être à la fois positives mais aussi
particulièrement négatives. Ceci dit, l’amour sur Internet est loin d’être impossible, tout vient à point à qui sait attendre, sur Internet ou « en vrai »!

Mind The Gap 24/09/2014 14:58



Je suis bie d'accord avec toi et j'en suis un exemple...Célibataire a des avantages mais l'amour à deux est quand même mieux !! Merci à toi de ton passage ici !



Valentyne 25/09/2012 12:39

Coucou MTG suite à ton billet j'ai lu ce livre "quand souffle le vent du nord" et j'ai ADORE : leur relation , leurs mots. je me suis laissée emporter par leur histoire . La fin est très
surprenante : je me demande si le mari est machiavélique ou si il a fait un lapsus ........ et toi?

Mind The Gap 25/09/2012 17:07



Je suis heureux de t'avoir donné envie de lire...c'est génial. Je me souviens de la lettre envoyée par le mari à Léo vers la fin mais je ne suis pas sur de me souvenir du lapsus dont tu parles.


Bon tu es cuite...tu vas lire la suite...hé hé !



valentyne 21/06/2012 13:16


Deuxième billet que je lis chez toi aujourd hui et là encore je ne peux que dire "je note, je note..... " va me falloir un deuxième carnet ;-))


J'aime bien l'idée de départ et l'échange par mail


En plus j'ai vu qu'il était dispo  à la bibli ;-)


a bientôt

Mind The Gap 21/06/2012 14:01



C'est très réjouissant et moderne...pas de la grande littérature mais tu passeras un très bon moment et tu vibreras avec Léo et Emmi...


Bises Valentyne !



Theoma 20/06/2012 10:25


j'ai bcp aimé, une belle parenthèse !

Mind The Gap 20/06/2012 12:06



Oui une paranthèse enchantée comme je dis souvent...et ces livres sont parfaits pour un bon moment de détente et de rêverie....



somaja.over-blog.com 17/06/2012 09:20


J'avais beaucoup aimé le premier, qui pose effectivement le problème du virtuel et du réel dans les relations humaines et amoureuses. J'avais souvent eu envie d'aller leur débrancher leur ordi
pour les obliger à sortir et enfin se rencontrer ! Mais le 2ème, même si je l'ai lu sans déplaisir, ne m'a pas emballée. J'ai eu l'impression que le succès du 1er avait un peu obligé à faire une
suite. Pour moi, ne pas savoir s'ils allaient se rencontrer vraiment ne me gênait pas, au contraire. J'aime bien les fins ouvertes qui provoquent une petite frustration et surtout beaucoup
l'imagination.

Mind The Gap 17/06/2012 13:31



Hé bien moi c'est dans le deuxième tome que j'ai eu envie d'aller leur faire exploser leurs ordinateurs respectifs...quelle perte de temps quand les sentiments sont évidents et réciproques...en
même temps sans cela il n'y aurait pas eu le livre...



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article