Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 08:30

ishikawa

 

Je n’ai jamais lu jusqu’ici un  livre pareil. Ce n’est pas le meilleur livre que j’ai lu, je ne sais pas ce qu’il m’en restera dans 10 ans, mais ce livre m’a envoûté, " Je reviendrai avec la pluie " ne ressemble à rien de connu en matière d’histoire d’amour.

 

Le livre de Takuji ICHIKAWA a eu un succès considérable lors de sa sortie au Japon en 2003 : plus de trois millions d’exemplaires vendus, une série télé et des mangas ont suivi.

Et bien, j'ai vraiment aimé ce livre très particulier.

Voici un petit résumé de l’histoire.


 
Mio et Tak-kun mènent une vie simple et heureuse. Ils ont à peine trente ans. Ils ont un enfant de six ans , Yûji. Mais Mio meurt . Et Tak-kun, grand phobique devant l’éternel,  doit affronter la vie et élever du mieux qu'il peut Yûji.

 Mio lui avait dit qu'elle reviendrait avec la pluie. Et un an plus tard, avec le début de la saison des pluies, Mio tient sa promesse et réapparaît . Le temps se suspend pendantsix semaines Ainsi, commencent  en parallèle deux histoires qui n'en sont qu'une. La première est l'histoire du retour de Mio, mais Mio est amnésique et Tak-kun la recueille et  lui  (ré)apprend à le connaître. La deuxième est le récit que Tak-kun fait à Mio (et à nous, lecteurs) de leur histoire d'amour qui a débuté sur les bancs de l'école.

 

«  Je reviendrai avec la pluie »  est une ode à l’amour, plus fort que tout, plus fort que la mort, sans tambour ni trompette, sans passion, sans extases mais avec délices et voluptés.

C’est un livre qui parle aussi de l’acceptation face à la mort de l’être aimé sans jamais aller dans le pathos. C’est plein d’espérances et d’espoirs  malgré la tristesse que l’on ne peut pas manquer d’éprouver pour les personnages.


C'est une histoire simple, délicate, racontée de manière poétique et émouvante. C’est un livre qui flirte avec le conte, la magie, le merveilleux, l’onirique. On n’a pas envie d’en sortir.

«   J’étais un pingouin qui volait dans le ciel. Je m’étais élevé à sa suite jusqu’à des altitudes inespérées. Je m’étais rapproché des étoiles. Et de là haut, les choses sales et laides qui encombrent la terre, toutes les choses qui troublent le cœur ressemblaient à une magnifique tapisserie. C’était le bonheur. Puis elle a disparu et je suis redevenu un pingouin ordinaire. La tristesse m’a rendu visite, mais il me restait les souvenirs du ciel, ainsi qu’un petit garçon qui ressemblait beaucoup à cette femme aux ailes qui fendent l’air. Autrement dit, j’étais devenu un pingouin raisonnablement heureux, parfois pris de tristesse. »


Bien sur certains trouveront ce récit d’une grande naïveté, peut être niais, certainement cul cul la praline, peut être simpliste ou décalé des réalités. Peut être. Tout dépend de   leur  capacité à rêver, à ressentir les émotions, à exprimer leur sensibilité. On peut rire de tout mais pas avec tout le monde et tout le monde ne peut avoir une sensibilité à fleur de peau.

 

Si quelqu’un a lu ce roman, j’aimerais vraiment qu’il me livre son ressenti.

 

C ‘est un livre très particulier…presque une expérience…qu’on a envie de partager avec ceux  qu’on aime, ceux qui comptent vraiment...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

© Humour de ma nuit 13/05/2012 22:41


J'avais vu ce livre dans une librairie à Aix, il m'avait donné envie et finalement je l'avais reposé... Je vais retourner l'acheter !

Mind The Gap 17/05/2012 17:26



J'espère qu'il te plaira...soit tu seras transportée par cet univers simple poétique  et naïf, soit tu le trouveras trop simple ou trop niais...enfin je pense que c'est un peu les 2 versions
possibles.


J'ai hâte de savoir....Bises.



Jean-Charles 06/05/2012 17:13


J'ai lu ce bouquin et je me suis particulièrement régalé, je n'ai pas ancore pris le temps de faire mon billet. En tout cas merci de ma l'avoir fait découvrir. 

Mind The Gap 06/05/2012 19:06



J'en suis ravi et je lirai ton avis avec plaisir...il faut garder une part de naîveté et d'enfant en soi pour aimer ce livre, enfin je le crois...



Soène 13/04/2012 13:22


Rien à dire... c'est ta pole position !

Mind The Gap 13/04/2012 13:57



Ha je viens de comprendre...tu sais parfois on se ressemble toi et moi...il faut pas le dire trop fort...il y a déja quelqu'un qui l' a remarqué (chut...)



Valentyne 13/04/2012 12:17

MTG, je te confie un secret : je parle le japoney couramment ;-) Tu le dis à personne hein ? ;-)

Mind The Gap 13/04/2012 13:55



Je l'ai toujours su Valentyne...Lorsque j'ai lu le premier texte chez toi, je me suis dit, Valentyne parle le Japoney c'est pas possible autrement qu'elle écrive des choses pareilles, originales
quasiment à chaque fois. Cela m'a plu et je suis revenu te lire...Si j'avais suspecté que tu parlais le sibérien
couramment, tu n'aurais plus jamais eu de mes nouvelles par contre.



Ely_copter 13/04/2012 11:00


Bonjour,


Je viens de temps en temps lire ton blog, on s'était rencontrés au prix de la PHR, je représentais la région RHONE-ALPES.


De ce que je lis de ton billet ; c'est que l'on semble tout à fait retrouver  la fantaisie poétique et philisophique des mangas japonnais (Voyage de Chihiro, etc.). Je n'ai qu'une envie : le
lire à mon tour !

Mind The Gap 13/04/2012 13:51



Bienvenu ici Ely copter. il y a vait 2 jurés de la région Rhône Alpes...mais je revois physiquement les 2.


Je ne connais pas les mangas , c'est vraiment le premier livre d'un auteur japonais que j'ai la chance de lire et j'en suis enchanté. Cette culture ne m'attire pas et j'ai sûrement tort, la
preuve...


A plus tard, merci de ton passage.


 



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article