Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 00:00

l'amour sans le faire

 

A la fin de ses études, Franck a  quitté sa ferme natale, son frère Alexandre  et ses parents, il y a très longtemps, il n’en pouvait plus de ce confinement familial à la campagne.

Alexandre meurt, Franck se rend à l’enterrement et repart aussitôt en ville. Ce jour là il croise Louise, la femme d’Alexandre, qu’il ne connaissait pas n’étant jamais revenu à la ferme.

Franck va vivre   sa vie mais son couple  va éclater : «  A force de rester ensemble, on ne tient plus à l’autre mais on tient par l’autre, et là, c’est beaucoup plus délicat, ça demande une énergie folle de se déprendre, ou de la haine pure, à moins de miser sur l’événement d’une nouvelle rencontre, celle qui redonne la folie de recommencer à zéro. »

 

Louise va également quitter la ferme après le décès d’Alexandre et rejoindre une ville

Louise, ne parvient pas vraiment à faire le deuil d’Alexandre et ne veut plus entendre parler d’amour :  « Plus jamais elle ne pourra faire l’amour avec un homme pour lequel elle aurait des sentiments, elle ne supporterait plus cette manière d’affoler l’affection, ce risque fou auquel ça expose d’aimer …c’est toujours dangereux de miser son destin sur un homme, c’est si fragile, un homme. »

«  Elle n’en pouvait plus de leur compassion, de leur apitoiement, de leur silence. Si elle restait (à la ferme) on guetterait à jamais cette part d’elle-même qui souffrait, et dans le même temps, si elle ravalait un peu de cette douleur, si par orgueil elle la cachait sous un semblant de gaieté, on le lui reprocherait. Le malheur, c’est comme un visage sur le visage…le risque c’est de ne plus exister qu’à travers ça, d’être à jamais perçue comme la veuve, piégée à vie dans la teinte » 

 

Un jour, Franck décide de rendre visite à ses parents, dix ans après. Au même moment, Louise passe quelques jours à le ferme.

 

J’ai beaucoup aimé le livre de Serge Joncour. C’est un roman sobre, tout en finesse, en sensibilité et émotions. C’est une quête du bonheur, un retour aux sources et à l’enfance.

L’Amour sans le faire, est aussi l’histoire d’une renaissance à la vie, à l’amour.

 

C’est un roman simple, qui ne fait pas de vagues mais qui fait du bien au lecteur. Le seul bémol que je citerais :  une écriture  parfois passe-partout mais toujours honnête  et sincère.


De même, le déroulé du roman est assez prévisible dès le milieu  de l’intrigue et jusqu’à son  terme.

 

J’y  ai retrouvé un peu de Gavalda, et pas mal de Blondel pour le coté pudique et terriblement humain.

 

Ce n’est pas tout à fait un coup de cœur, il me manque quelque  chose au niveau du style mais je vais  lire d’autres livres de Serge Joncour.

 

Cette réflexion de l’auteur pour terminer, sur peut être l’une des formes de l’amour idéal, en écho au titre du livre : «  Ne pas pouvoir s’aimer, c’est peut être encore plus fort que de s’aimer vraiment, peut être vaut-il mieux s’en tenir à ça…et rester à cette passion non encore franchie…s’aimer en ne faisant que se le dire…à cette distance où les bras ne se rejoignent pas, sinon à peine du bout des doigts pour une caresse, une tête posée sur des genoux, une distance qui permet quand même de chuchoter, mais pas de cri, pas de souffle, pas d’éternité, on s’aime et on s’en tient là, l’amour sans y toucher… ».

 

Je lis actuellement : " Cet été là" de Véronique Olmi.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

Sous les galets 31/01/2014 17:03


Je l'ai noté quand il est sorti; ensuite j'ai voulu l'acheter en poche...et puis je l'ai un peu oublié...c'est une bonne piqure de rappel ton billet

Mind The Gap 31/01/2014 21:14



C'est une belle découverte pour moi, cela m'a donné envie de lire d'autres titres de cet auteur.



HELENE 28/01/2014 09:12


Très tentant!  Je pense qu'il sera sur ma liste!

Mind The Gap 28/01/2014 16:58



C'est une très belle histoire, simple en apparence mais qui révèle les facettes de l'être humain, oui à essayer !



Soène 27/01/2014 12:44


Tu ne poursuis pas ton Prix MTG 2014 ?


Ca a l'air sympa en lisant ton billet. Juste une toute petite remarque pour Gavalda car je suis en train de lire Billie et je DETESTE son écriture de d'jeune à outrance, ça m'écorche les yeux et
quand je pense que la dame est Prof de Français et qui a fait ses études à la Sorbonne, j'en pleurerai...
Faut que j'en parle à Valentyne et il faut surtout que j'en lise un autre d'elle pour être sûre de mon opinion !


Je note ton roman, le titre me plaît


Bonne semaine et gros bisous de ma tour


 

Mind The Gap 27/01/2014 13:45



Pour Anna Gavalda, tu changeras totalement d'avis si tu lis Ensemble c'est tout ou La Consolante et si j'osais je te dirais d'arrêter là Billie parcequ'à a la fin, ton éducation judéo-chrétienne
pour reprendre tes mots, risque d'être mise à mal.


Billie est particulier dans son oeuvre, il s'adresse plus à ceuw qui la connaissent et l'ont lu...


Le prix MTG 2014, je sais pas, je crois pas, pour l'instant les 3 premiers livres de 2014 je les ai imés sans toutefois assez pour les sélectionner...on verra bien.


Ceci dit " l'Amour sans le faire " est un vrai beau livre et je parierais volontiers qu'il te plaira !


Bises soène !


 



ceriat 26/01/2014 19:46



Mind The Gap 27/01/2014 08:40



Le commentaire sans le faire...



Asphodèle la vraie 26/01/2014 14:09


Non mais ho ! Dis donc tu crois que je n'ai pas assez de livres urgents à lire !!! hein ? J'ai reçu Le peintre d'éventail samedi, j'ai un Blondel qui me fait de l'oeil, le Pietra Viva aussi et
j'ai 4 SP avant, alors L'amour sans le faire attendra son tour gentiment, je le lirai sur place, hi hi !!!

Mind The Gap 26/01/2014 14:18



Par contre ça ne t'exonère pas du tonneau d'eau fraiche...tu as l'air en top forme...



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article