Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 08:54

mariagesVoivi un nouvel épisode des jeux d'écriture, celui  ci étant initié par Olivia que vous pouvez retrouver ici: link.

Les 23  mots à placer sont : traumatisme - encre - astre - 41 mots - effluve - flou - éléphant - rire - java - éternuer - piquer - flacon - fragrance - miel - étreindre - breloque - humeur - parachutiste - saut - potager - champ - temps - amoureux.

Chaque participant au challenge propose un mot puis propose un texte.

Le mien est ici, il s'intitule la noce champêtre....

 

Ils allaient tous deux, se suffisant à eux mêmes, heureux d’être toujours amoureux après tant d’années de vie commune. En ce samedi d’automne radieux, ils progressaient vers leur destinée, main dans la main, bercés par le roulis chaotique d’un tacot de collection.

Dans ce véhicule anachronique, le temps était en suspension.

 

A peine deux ou trois champs de blé, deux ou trois rangées d’arbres aux couleurs d’or, que déjà ils dépassèrent le jardin potager du curé du village et parvinrent devant la mairie.

Les invités s’attendaient à une arrivée tonitruante, tel un saut en parapente mais la rencontre fortuite d’un couple de parachutistes accidentés et d’humeur mélancolique  avait eu raison de la témérité des mariés.

 

L’échange des alliances, breloques futiles ,étincelantes et précieuses , fut bref mais intense, un peu magique en somme.

Juste après, le nouveau mari put enfin étreindre son épouse au doux parfum de miel. Il adorait en effet la fragrance de son eau de toilette. Elle le rendait fou d’amour et chaque apparition du flacon réveillait cette  potion érotiquement odorante.

 

L’apéritif fut pris sous les tonnelles dans une rare harmonie au point qu’une abeille certainement attirée par les nombreux bouquets de fleurs des champs, vint piquer l’un des témoins. Celui ci se mit alors à éternuer joyeusement, nul ne sait encore aujourd’hui pourquoi.

 

Le repas fut enjoué et la soirée festive. On but raisonnablement d’abord, puis joyeusement ensuite, on fit la java, on guincha entre les rires des enfants, on but encore , personne ne sait plus exactement quel breuvage, mais qu’importe. Certains paraît-il virent même passer un troupeau d’éléphants plus ou moins roses, signe que la fin de la soirée  allait être bien floue pour quelques âmes.

 

Vers 5 heures, les jeunes mariés sortirent sur la terrasse et s’étreignirent à nouveau dans la fraîcheur de l’aube naissante. Malgré d’inévitables effluves d’odeur corporelle après toutes ces danses endiablées, la jeune mariée sentit  la peau épicée  de son époux. Et pendant que les invités remplissaient le livre d’or de  41 mots précieux, ils se blottirent l’un contre l’autre en regardant les milliers d’astres dans le ciel, pareils à des reflets argentés sur une mer d’encre.

 

Ils eurent alors une pensée pour ceux qu’ils aimaient vraiment et qui n’étaient pas là pour partager leur union. Ce traumatisme , tout à coup perfidement installé dans leurs pensées  , les rapprocha d’autant plus .

Ils s’embrassèrent longuement sur la bouche en priant pour que la lune ne tombe pas pour complicité d’envol…

 

Si vous avez aimé ce texte, peut être aimerez vous : On jette les " D"

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Amélie 07/10/2011 14:39


J'ai bien aimé le récit de la journée... et particulièrement apprécié la dernière phrase ! C'est très bien trouvé.


Mind The Gap 10/10/2011 09:41



Merci et bienvenue à toi Amélie. A bientôt pour de nouvelles aventures....



Rêva 02/10/2011 15:44


Sympa ce texte, et alors, il était comment ce mariage auquel tu as assisté ce we ? ...


Mind The Gap 02/10/2011 20:47



Ecoute , très fatiguant mais réservant des moments merveilleux...les mariés avaient choisi non pas un tacot de collection mais une belle calèche tirée par un robuste cheval . L'arrivée 
à la mairie sous le soleil était assez magique. La mariée était parée d'une robe violette extraordinaire...le marié adorant cette couleur et sa belle aussi...un magicien était de la
partie aussi...pendant le repas.


C'est la première fois que j'étais heureux d'aller à un mariage...habituellement j'ai horreur de ça...et là j'ai pas été déçu!


A bientôt, merci de ta présence ici.



32 octobre 01/10/2011 23:16


bonsoir... j'attendais une catastrophe, à chaque nouvelle phrase... j'avais l'esprit mal tourné


Mind The Gap 02/10/2011 20:39



Hé non...je suis un grand sentimental...mais j'adore le principe du chien dans un jeu de quille....



Asphodèle 01/10/2011 10:06


Il va falloir que j'y repense aux Plumes, les vacances de la Toussaint seront vite là, oh la la, quel rythme ! ;)


Mind The Gap 01/10/2011 10:18



oui , ryhtme incensé, inimaginable, voire inique ou incongru....



covix 30/09/2011 23:00


Bonsoir,
Une belle noce... j'aime bien cette ambiance.
Bonne soirée
@mitié


Mind The Gap 01/10/2011 10:14



Merci et bienvenue à toi Covix. J'irai voir ta création dès que je trouverai un moment...je suis de mariage ce week-end....



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article