Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 08:25

romantique 1Il est 12h12 , je suis à Londres dans un de ces fameux taxis noirs et je roule vers mon destin.

On n' échappe pas à sa destinée, certains rendez-vous sont inratables, immanquables.

Je viens d’avoir 49 ans, dans un an je ferai officiellement partie des seniors…mais qu’importe, ce soir est un grand soir, ce soir est le grand soir.

 

Il y a 8 ans, j’ai ouvert un blog sous le pseudonyme de Mind The Gap. Au départ, j’écrivais des petits articles puis des petits textes à travers des ateliers de création littéraire. Je me suis pris au jeu, j’ai écrit des textes un peu plus longs, des petites nouvelles parfumées à l’eau de rose.

J’ai remporté 2 ou 3 prix dans les concours  organisés à Trifouilli Les Olivettes (3 primés pour 12 participants dont 5 idiots du village…). J’ai reçu les encouragements de ceux qui m’aimaient ou avaient pitié de moi.

J’ai persévéré, j’ai suivi d’autres ateliers littéraires en compagnie d’auteurs pour aboutir à un projet d’édition d’un recueil de nouvelles.

Je suis arrivé au bout de mon manuscrit, et j’ai tenté vainement de le faire éditer. Je l’ai intitulé  «  ôde aux princesses tristes ».

Au bout du 35 ième refus j’ai décidé d’arrêter de détruire des arbres innocents et j’ai auto édité ma verve écrite. De toutes façons, j’ai toujours été un incompris, je suis né comme cela.

J’ai fait tous les salons du livre, les foires aux écrivains, j’ai fait de la publicité sur mon blog, à mon travail… à l’époque j’en ai vendu 88 sans compter ma mère, mon épouse, Soène et Asphodèle qui ont toutes une dédicace collector aujourd’hui.

 

L’eau a coulé sous les ponts, j’ai toujours cru à mon talent d’auteur et je rêvais de consécration. Alors puisque les autres n’avaient aucun goût, j’ai décidé de passer en force.

J’ai répondu à une annonce lancée par un collectif proposant des méthodes clés en main pour produire et se faire éditer. Ils m’ont obligé à rester dans les romances à l’eau de rose.

J’ai notamment rencontré l’ex agent de Marc Levy, qui vit aujourd’hui avec l’ex agent de Guillaume Musso : les 2  amants m’ont révélé les travers et les méthodes d’écriture de leur ex patrons. Dans le collectif il y avait aussi le nègre de ….et de…et aussi de….Sans compter les scientifiques ayant mis au point un logiciel destiné  à générer des best sellers. Bref j’ai appris à devenir un requin des histoires guimauve. La machine était lancée, plus rien ne pouvait m’arrêter : j’ai dit adieu à Mind The Gap et  Jimmy Lover est né.

 

 Ma première histoire a été publiée chez Hard coquin éditions, elle s’est vendue à 10000 exemplaires. Depuis j’ai signé un contrat d’exclusivité avec Hard Coquin, je dois livrer 3 livres minimum par an…et ça marche du feu de Dieu.

 

J’ai reçu des centaines de lettres d’admiratrices, et mon épouse a fini par me quitter, ne supportant pas l’intérêt croissant auprès des midinettes. Pourtant les lectrices de mes livres ne sont pas toujours de prime jeunesse ni de prime beauté. Elle vivent dans leur rêverie amoureuse et le passage à l’acte est limité. Bon j’avoue avoir réussi à coucher avec 2 ou 3 qui ressemblaient à des princesses tristes mais j’ai vite déchanté à ce niveau là.

 

Je ne me plains pas, je travaille 3 heures par jour au maximum, mon assistante s’occupe de la logistique et des premières corrections, de la mise en forme. Mon travail s’arrête là.

Puis Asphodèle corrige mes manuscrits : son tarif est de 3 livres aux 100 grammes de mes pages. Ses 2 premiers romans ont rencontré un beau succès mais elle continue ses chroniques sur son blog.

Je suis ravi de cette collaboration d’autant qu’elle me fait l’amitié de ne jamais parler de moi sur son blog. Tout au plus, elle  rajoute dans mes textes  des imparfaits du subjonctif ou d'autres temps d'un autre monde,  que je ne vois pas puisque je ne relis jamais rien ensuite. Au moins je suis certain que mes textes sortent de chez elle  plus que parfait...même si cela reste subjectif.

Soène est ma première lectrice, et à ce jour elle m’adresse encore la parole malgré certains passages un peu chauds…mais peut être qu’à la fin de ce texte je n’entendrai plus jamais parler d’elle...

 

Donc tout va bien pour moi. Jimmy Lover est au top de sa forme Je vis très bien de mon art et je mène une vie des plus agréables.

Certes, je n’ai plus d’épouse et ma fille considère que je suis un pauvre type mais j’ai encore quelques midinettes qui me trouvent séduisant…je n’ai pas  besoin de recourir à l’amour tarifé. Je lis, je voyage, je glande et j’écris.

 

Mais vous devez vous demander quel est le lien avec ce taxi Londonien dans lequel je suis :  il y a 6 mois, après avoir franchi le cap des 250000 livres vendus, j’ai enfin obtenu la consécration que j’attendais. A défaut d’être reconnu à ma juste valeur, je vais  faire aujourd'hui la rencontre de ma vie . Enfin.

 

Au bout de la route, dans un endroit tenu secret,  moi et quelques rares confrères internationaux édités chez  Hard coquin ,  allons être consacrés devant l’éternité. Je n’exagère pas, mon cœur s’emballe et virevolte alors que je suis maintenant arrivé à destination.

Oui ce soir, je vais enfin la rencontrer. Je lui dois tout ou presque, elle est ma muse, ma raison d’écrire et de vivre, l’explication à mon destin hors du commun.

Je l’ai toujours connue sans le savoir.

 

Je vais enfin la voir, hélas pas en chair et en os, mais en os et en os!

 

Devant moi , et presque uniquement pour moi, se trouve exhumée pour l’occasion, Barbara Cartland…(1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

barbara

(1) on évalue à un milliard le nombre d’exemplaires vendus par la dame en rose disparue en 2000

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Textes
commenter cet article

commentaires

wens 16/03/2012 15:43


Si cela ne te dérange pas je vais ajouter à Wens: Lover...Wens Lover ça fait chic et puis je pourrai peut-être exploiter moi aussi asphodèle.

Mind The Gap 16/03/2012 16:19



Nan nan nan...elle a signé un contrat d'exclusivité avec moi...j'avais pensé à tout



fabry 16/03/2012 15:11


Mais où vas tu chercher tout cela !? j'ai beaucoup souri , voir franchement rigolé à la chute ! allez , c'est pour bientôt la célébrité mais cela changera quoi au fond ? Bises 

Mind The Gap 16/03/2012 16:17



Ce n'est pas la célébrité qui m'intéresse...pour cela je n'ai qu'à me balader à poil en ville ou trucider quelqu'un...


Mais l'écriture me tente....hé hé



Valentyne 16/03/2012 12:46

J'ai beaucoup ri pendant ma pause déjeuner avec ton texte MTG Féliciation :-) Elle t'a laissé un os à Ronger Barbara ? bises

Mind The Gap 16/03/2012 15:02



Ho Valentyne...il fallait oser  la faire celle là....moi aussi je suis mort de rire!! !



Asphodèle 15/03/2012 12:50


Nan mais j'ai vu !! Muhahaha deux romans en 7 ans, c'est bon si je m'y mets dès maintenant !! Par contre, je ne ferai
jamais payer mes amis qu'on se le dise, ha ha ! (et je ne serai jamais riche, je sais !^^)... Bon app' Jimmy Lover (quel pseudo !)^^

Mind The Gap 15/03/2012 16:14



S'il ta plait, oublie ce pseudo là...je suis Mind The Gap, le seul le vrai...l'autre est un usurpateur....


Bon pour les romans, y a plus qu'à...mais ce qui compte c'est de se faire plaisir y compris dans l'écriture.


 



Soène 15/03/2012 12:06





MDR ! J'en apprends des choses sur toi, "mon Cocotin" !
Mais si, Soène, je la connais, elle viendra te lire encore. Et puis, les passages chauds, c'est bon pour sa santé, ça lui fouette le sang ! Et puis, les tiens sont moins chauds que ceux de
Jean-Charles ou de la Bloguinette qui a déliré dans la 57e d'Olivia !


Arffff je comprends mieux pourquoi Asphodèle lit autant : 3 livres pour 100 gr, ça en fait des livres gratos... Tu pourrais essayer de la payer en euro-violettes, t'es pas très loin de Toulouse



Fraudra que je cherche un bouquin ou deux des éditions Hard coquin, jusqu'à présent je ne lisais que les Art Lequin...

Et feu Barbara, je l'ai lue quand j'étais jeune...
J'aimais bien... Je ne savais pas qu'elle était cirée chez Mame Tussauds
@ chaque âge ses plaisirs, on le sait bien !


Allez, persévère, MTG, tu n'es pas encore dans les "seniors" et d'ici là tu seras Jimmy Lover !


Bises amusées

Mind The Gap 15/03/2012 12:20



J'adore ton commentaire....


Je reste Mind The Gap et déjà c'est pas évident car c'est une sorte de dédoublement del a personnalité...hi hi hi


PS: je t'ai renvoyé le questionnaire.....



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article