Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 00:12

songeAllez  mon ange , bientôt l'heure des songes....encore quelques tours d'horloge...les aiguilles du temps sont comme nous, elles tournent en rond inexorablement…jusqu’à ce que le noir s’installe…ha le bruit exquis des hiboux et autres oiseaux de nuit.

 
Tu aimes ton pays des songes, je crois que je peux le comprendre même si chaque être humain est unique, et que chaque pays des songes est différent..

Le songe est la version poétique du rêve  et ce qui les différencie , c'est que le songe est majoritairement conscient alors que le rêve est la manifestation de l' inconscient.

Tu vois, moi ce que je préfère comme  moment de léthargie,  c'est quand je dors, le seul moment où les pensées  s'anesthésient. Je rêve très peu en dormant, enfin disons que je ne me souviens que très rarement de mes rêves mais quand cela arrive j'ai de la chance c'est presque  toujours des rêves d'une grande douceur.

Mais pour  en arriver là, il y a d'abord un premier temps où les pensées du jour se télescopent, souvent les pensées négatives, mélancoliques , les soucis, les blessures.
Puis un deuxième temps, justement celui des songes, celui où l'imaginaire chasse les pensées négatives et les soucis...suivant les soirs cette période est plus ou moins prolixe...elle peut être délicieuse ou frustrante. Elle est la frontière fragile et éphémère entre l'éveil et le sommeil, entre le rêve éveillé, fantasmé, assumé  et le rêve endormi, incontrôlable, quasi biologique.


Et cette période des songes peut être si belle qu'on aurait envie d'y rester toujours. C'est pas tous les soirs ainsi bien sur, mais cela arrive parfois. C’est un fil , un équilibre instable, un instant fragile que l’on saisit parfois, bien trop rarement.

J'ai toujours été fasciné par l'idée qu'on puisse un jour arriver à programmer ses rêves nocturnes, programmer son sommeil paradoxal en quelque sorte. Cela ferait un sujet de film fantastique j'en suis certain : programmer ses rêves c'est réaliser une  vie réelle parallèle , c'est savoir comment faire ensuite pour vivre sa première  vie  le jour....le héros du film voudrait-il ne  faire que dormir et dormir encore pour réaliser ses rêves les plus fous ou bien s'en lasserait-il et au final reprendrait il  goût à sa vie de tous les jours…si je savais écrire je raconterais cette histoire là.

 Et Toi,  mon ange, à quoi songeais tu là  tout de suite ?

Quoi....qu' est- ce que c'est ?  Où suis-je ? Avec qui suis-je en train de parler ?

J'ai dû faire un songe...le songe d'une vie rêvée...un ange est passé…


Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Jeanmi 11/07/2012 22:41


Rien n'est grave, sauf la morte et encore...


Grave pour ceux qui restent, grave pour celui qui part ? ça se dicute !

Mind The Gap 12/07/2012 08:43



Effectivement c'est un débat sérieux et chacun peut avoir son opinion en fonction de sa sensibilité ou de ses croyances...Merci de ton pasage ici !



Soène 11/07/2012 13:45


Mais tu rêves, MTG
Pas plus tard que ce matin, le réveil n'a pas sonné et, réveillée à 5 h, je m'étais rendormie... 6 h 45 ! debout et que ça saute...


Ton billet fait rêver, si seulement c'était ainsi en réalité.
Et en fait, je n'ai pas lu correctement ton titre, mais "le songe d'une nuit d'été" ! je devais encore être en train de rêver


Et toi, MTG, songe un peu à ne pas trop rêver ! Après la vie est trop dure...
Bisous

Mind The Gap 11/07/2012 16:46



J'y songerai ma chère Soène...mais ne rêve pas trop !!



Asphodèle 11/07/2012 09:24


Docteur Freud où es-tu ? Tu joues avec les mots ! Entre songe et rêve, la différence n'est pas si grande, sauf peut-etre étymologiquement parlant et tu sais, nos rêves sont le fruit pour un tiers
(du rêve) de la journée passée et deux tiers de ce qui est enfoui dans notre inconscient... Mais je suis d'accord avec toi : prolongeons comme nous le pouvons le rêve éveillé, restons à cette
frontière délicieuse où nous croyons que notre rêve se matérialise ! J'espère que tu n'es pas parti au travail en dormant, quand même...

Mind The Gap 11/07/2012 12:02



J'aime jouer avec les mots...les mots sont nos vies !! Oui songe et rêve sont proches mais je trouvais joli la phrase disant que le songe est la version poétique du rêve...


Bises miss Aspho !



celestine 11/07/2012 08:49


Mais ce roman est déjà écrit! c'est à peu de choses près le sujet de mon premier roman, l'Orteil d'Apollon. Etonnant non? (et crois moi, je n'ai pas l'habitude de faire ma pub  chez les
autres, mais là, cela m'a frappée.)


PS: "si je savais écrire" dis-tu? Quelle modestie, moi je trouve ton billet délicieusement écrit...

Mind The Gap 11/07/2012 12:00



Ecoute, je me suis toujours dis que l'histoire de quelqu'un qui parviendrait à programmer ses rêves ferait une belle histoire pour un livre ou un film...faut donc que je lise ton livre...


J'avais commencé un texte la dessus, pour en faire une nouvelle de 5  pages pour un concours de nouvelles et je n'ai jamais fini le texte...


Bises.



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article