Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 00:12

 

de vigan

 

Ca y est j'ai fini la deuxième lecture de Belle du seigneur,  et j'ai donc retrouvé ma vraie liberté de lecteur...c'est déjà pas mal.

Il est des auteurs dont on sait  qu’on renouera vite avec leurs mots : Delphine De Vigan est l’un d’entre eux.

En attendant de lire «  rien ne s’oppose à la nuit » actuellement numéro 1 des ventes en France, j’ai lu « les heures souterraines » paru en 2009.

 

Ce roman raconte l’itinéraire de 2 êtres humains, enfermés dans leur solitude et leur manque d’amour.

D’un coté il y a Mathilde, cadre commercial dans une entreprise, victime d’une mise sur la touche ressemblant à s’y méprendre à du harcèlement.

Mathilde vit seule avec ses 3 enfants, elle est veuve.

De l’autre il y a Thibault, médecin de 40 ans, sillonnant Paris dans sa voiture pour se rendre auprès des patients dont les coordonnées s’affichent sur son portable. Il  aime follement Lila sans parvenir à se faire aimer d’elle, et ne parvient pas à vivre sans elle.

 Les 2 personnages créés par Delphine De Vigan arpentent  Paris, la ville étant le troisième personnage de l’histoire.

 

«  Les heures souterraines »  dépeint le quotidien parfois sordide de Mathilde et   Thibault, en lutte avec cette ville à la fois inhumaine et pourtant repère indispensable  pour camoufler leur solitude et leur mal être. C’est un roman très noir sur la vacuité de l’existence, sur la lutte à mener pour ne pas se laisser happer par sa propre vie , sur la violence souterraine et sournoise car non exprimée..

 

C’est aussi une réflexion sur la difficulté d’aimer ou d’être aimé. : « il faut retirer la perfusion…cette sensation d’étreindre quelque chose de soluble, de pulvérulent , cette sensation de refermer ses bras sur le vide : un geste mort »

Delphine De Vigan a une style d’écriture extrêmement percutant, sobre, très épuré mais redoutablement efficace. Elle utilise des phrases  courtes, sèches et une alternance de mots simples et recherchés  qui dépeignent une vie de tous les jours morne et  sans aucun  espoir. 


J’aime beaucoup de passage là : «  Sa vie est diffractée, de loin elle semble posséder une unité, une direction, on peut la raconter…mais de près sa vie se brouille, se divise en fragments, il manque des pièces . De près, il n’est qu’un Playmobil encastré dans sa voiture, les mains accrochées au volant, un petit être en plastique qui a perdu son rêve »

.

C’est un roman très fort sur la vérité propre de l’individu face aux mensonges nécessaires vis à vis des autres,  un livre sans concessions…amateurs de happy -  end  et de romans à l’eau de rose, abstenez vous, vous serez décus!

 

J’ai beaucoup aimé « les heures souterraines », ce roman se lit très vite et malgré quelques longueurs sur la vie en  entreprise qui m’ont ennuyées, j’ai vraiment découvert un auteur magnifique.

 

 Pour terminer une définition possible de l’amour : Aimer c’est « quand on est capable d’aimer l’autre tel qu’il est, quand on est seul à voir ce qu’il peut devenir, quand on a envie de partager l’essentiel, de la projeter sur une surface nouvelle, inventée… »

 

de vigan 2 jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

Soène 13/02/2012 12:43


Ayé, l'échantillon de parfum est fini aussi, comme la mousse !
Puisque la Miss Aspho rigole, je m'y mets aussi
Moi aussi, j'aime bien, on a ta vie "en live" en quelque sorte... que d'émotions...

Bon, alors je m'abstiendrai, comme tu le conseilles pour les... de lire ce livre qui me tentait pourtant


Comment fais-tu pour lire autant alors que tu travailles dans ... !
Et que tu ne dois pas avoir des heures à passer dans les transports en commun...


Quant à la définition possible de l'amour
Ok pour aimer l'autre tel qu'il est et qu'on a envie de partager l'essentiel


mais de là à avoir la prétention d'être seul (e) à voir ce qu'il/qu'elle peut devenir et de le/la projeter sur une surface nouvelle, inventée... faut que Sieur Antiblues se penche dessus pour me
reformuler tout ça


Je file déguster mon pot de compote ! Bises de ta passoire

Mind The Gap 13/02/2012 16:31



Coucou.


Je lis une heure le soir en général , pas plus...si le week-end ou je double souvent la dose!


Justement le livre de Delphine De Vigan je te le conseille vivement; il se lit très vite et très facilement, je pense que justement la vie de l'entreprise (autre sorte de tour), la descrption des
transports en commun Parisiens et ce portrait croisé de 2 solitiares va te te toucher. J'ai mis 3 heures à le lire alors tu vois c'est vite fait.


Meric te t'inéresser à mes aventures de farfum et de yaourts...vais essayer de me renouveler...hi hi !



Asphodèle 12/02/2012 22:46


Justement je les suis tes blog-it et faudrait peut-être changer les moiusses au coco hein mon coco ? Lol... T'adores les myrtilles, je retiens ça, niak niak... C'est très lorrain ça ? J'aime tous
les petits fruits rouges ou bleus mais il n'y en a pas ici (juste un cassissier qui a mouru l'été dernier), je ne connais que les yaourts dont tu parles et qui sont excellents ! Sinon pour le
Delphine de Vigan, tu peux l'acheter d'occase sur P*****R, il me semble que j'en ai vu des neufs d'occase (oui on s'y fait^^) à 5 € (compter 8€ avec les frais de port) ou comme t'es un Amazonien
convaincu, tu peux aussi essayer...Tu me diras quand même si le potentiel érotique de ta femme est satisfaisant ? Pour un Foenkinos s'entend ... ;)

Mind The Gap 13/02/2012 08:26



Le potentiel érotique est très drole, décalé, burlesque....mais j'ai préféré  en cas de bonheur et la délicatesse. Ses livres me font l'effet de bulles de savon, éphémères certes mais
délicieuses!


J'attaque " tendre est la nuit" après oui je crois que je vais aller voir Price ou Amazon pour les occasions car étant donné le succès du livre , il est pas près de sortir en poche...


 



sophie57 12/02/2012 10:29


Bel article MTG! tu en parles très bien je trouve. J'avais beaucoup aimé ce livre, et No et moi également...quant à Rien ne s'oppose à la nuit, ne passe pas à côté:superbe et bouleversant! bon
dimanche!

Mind The Gap 12/02/2012 12:35



Merci sophie, je ne passerai pas à coté, c'est certain. Je vais venir voir tes billets sur Delphine De Vigan.


Bon dimanche également, couvre toi bien car en Lorraine , pour y aller de temps à autre, je sais à quel point il peut faire froid!!!



Asphodèle 12/02/2012 01:41


C'est bizarre mais j'ai plus envie de lire celui-ci dont j'ai de bons retours que son dernier qui fait pourtant beaucoup de bruit ! Je la lirai c'est sur, mais là j'éponge le retard dû à ma
première lecture de Belle du Seigneur, première lecture certainement plus lente que la 2ème où tu connais les passages à éviter, hé hé !^^ Je vais me coucher, v'là qu'une insomnie s'est
manifestée, j'avais être belle demain ! (Ah j'adore tes blog-it a droite et on est ravi de savoir que les yaourts aux myrtilles te transportent ! hi !^^)

Mind The Gap 12/02/2012 12:33



Ca me rassure, il y a au moins 2 ou 3 visiteurs qui suivent mes péripéties yaourtesques....et sache que je suis un fou de myrtilles à toutes les sauces....


Pour Belle du seigneur, c'est étrange mais j'ai mis exactement 30 jours à la première et à la deuxième lecture...et je n'ai zappé qu'un seul chapître, un long monologue...


Je voulais acheter rien ne s'oppose à la nuit mais 20€ je me suis dis que j'allais 'attendre la sortie en poche et j'ai pris les heures souterraines...mais à mon avis j'attendrai pas la sortie en
poche cer Delphinne De Vigan ma parle beaucoup! Son livre est un best seller et il y a sûrement une raison...tout comme Belle du seigneur est la plus forte vente de Gallimard dans la
collection blanche...il y a sûrement une raison...


Bon dimanche.



Ella B. 12/02/2012 00:26


oui, j'aime son style, et je lirais ce livre, je viens de finir "No et moi", je travaille dessus avec mes stagiaires, en parallèle du film et du thème des SDF.. Bon, on a une auteure en commun,
car bientôt, je vais sortir mon billet sur "la belle du seigneur" avec Asphodèle, je n'y mâche pas mes ressentis Bonne
nuit, bizz

Mind The Gap 12/02/2012 12:25



No et moi ne me tente pas trop mais rien ne ressemble à la nuit me tente beaucoup...et je te parie que je lirai les 2....


Ha oui alors, je l'attends ton billet sur Belle du seigneur...je sais que tu ne t'es pas trop identifié aux personnages et que ce livre t'a irrité (j'avais lu des com chez Asphodèle à ce
sujet)  mais je suis sur qu'il a décleché plein d'autres ressentis....


Bon dimanche!!



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article