Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:00

 fleursJe fais une exception aujourd'hui en ce premier jour du mois de juin  : n'ayant pas participé à l'atelier d'Olivia et ayant une nuit assez agitée pour cause s'effets secondaires d'édentation je n'ai rien à vous raconter...Alors  je republie le premier texte que j'ai fait sur le blog en utilisant l'atelier littéraire de Miss Aspho, à l'époque c'était les mots en H. C'était bien la première fois que j'écrivais un texte, une fiction courte.

Depuis j'ai participé 28 fois..aux ateliers.

 

C'était la fois du fameux "haridelle" (qui n'est pas un bonbon en forme d'oiseau, mélange d'hirondelle et de Haribo)  Ce premier texte est un peu olé olé comme dirait Soène...pourtant c'était pas le printemps mais septembre 2011...

 

 

Les mots sont : Hésiter-Hurlement-Humain-Hélicoptère-Hirsute-Hécatombe-Honneur-Hongroise-Haschisch-Harmonie-Humble-Hérisson-Hypothèse-Humiliation-Hanter-Haridelle (mauvais cheval, maigre et mal conformé)-Hasard- Hiémal (relatif à l’hiver, qui croit en hiver)-Halo.

 

C’était l’hiver, le démon du sexe ne cessait de le hanter, comme toujours. Il n’avait pourtant pas la forme en cette fin novembre au point d’hésiter à sortir en boite pour tenter de ramener une fille dans son lit. Pourtant, chasseur devant l’éternel, il mettait un point d’honneur à ne jamais finir seul ses nuits du samedi, fussent-elles celles de novembre.

La météo lugubre ne l’incitait vraiment pas à quitter son 2 pièces miteux sentant le tabac et la verveine avariée. Un halo lunaire éclairait à peine l’épais brouillard.

Pour se donner du courage, il décida de se servir une tisane bio 100% haschisch hiémal, variété très rare récoltée au pic à glace sur les contreforts de l’Himalaya.

Décidemment, il était loin le temps où sa seule présence sur la piste de danse provoquait une hécatombe et il le savait.

Ce soir, en toute hypothèse, il harponnerait au mieux une traînée de seconde zone.

Qu’importe, l’humiliation suprême aurait été de rentrer bredouille.

Alors, pas question de rendre les armes : il se leva, se lava, se parfuma, utilisa son gel hors de prix pour les cheveux et parvint à refaire sa coiffure d’hérisson hirsute, celle qui le rajeunissait malgré les cohortes de cheveux gris qui parsemaient sa chevelure et les poches abyssales présentes sous ses yeux noirs.

Il sortit et  rejoignit «  Le Hasard », boite pour pauvres types incapables de nouer des relations sociales satisfaisantes et incapables d’aimer.

Et ce soir là, le destin permit à cet humain dénué d’âme d’arriver à ses fins.

Il croisa une Hongroise passablement éméchée et outrageusement maquillée qu’il réussit à ramener dans son antre.

Il eut un hurlement en voyant la taille ridicule de ses seins et se dit que cela ne servirait à rien de lui demander de faire l’hélicoptère avec. Ceci dit, son attribut masculin faisait ce soir là plus penser à une haridelle qu’à un pur sang. Cette constatation le forçat à être humble et ce soir là, ils firent l’amour en parfaite harmonie, loin du monde et de ses tourments.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Soène 02/06/2012 08:50


Ca fait un petit moment que je bataille sur ton blog pour retrouver ce billet initial, et la date, surtout... septembre 2011 ? j'avais publié le mien fin août dans mes Traboules...
Je n'ai pas le temps pour voir si nous nous connaissions déjà !
Olé-olé, tu l'as dit !
Mais, je te connais, tu n'es pas comme ça !
Et ces mots diaboliques nous font dire de drôles de choses, hein !
Et la dent ?... tout a dû rentrer dans l'ordre...

En parcourant ton blog, j'ai trouvé ton billet sur la Grand-mère de Jade... Je n'ai pas voulu le lire, je suis presque prête pour écrire le mien...
Et oui, j'en suis toujours là... je n'arrive pas à me séparer de ce livre...


Bon we et gros bisous

Mind The Gap 02/06/2012 13:22



Fin aout je ne pense pas que nous nous soyons déja croisés...


J'ai hâte de lire ton artcle sur la grand mère de Jade...c'est un vrai bonhuer qu'il t'ai plû autant...peut être tu auras envie de lire " la vie d'une autre" du même auteur...


Tous mes textes des ateliers sont dans la catégorie esprit vagabond et beaucoup sont sentimentaux mais on peut être sentimental et un peu olé olé voir un peu OS parfois...


L'édenté va bien, ne t'en fais pas, passe un très bon week-end pareillement...bises Soène.



ceriat 01/06/2012 13:26


Ton texte était déjà prometteur. J'ai bien aimé le lire.

Mind The Gap 01/06/2012 17:11



Merci de tes encouragements...



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article