Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 06:12

griffe 2

 

 

Voici ma participation aux plumes d'Asphodèle, édition du 01 mars 2014 sur le thème : là-bas.

Les mots du jour sont : Inconnu, nostalgie, rivages, différence, dépaysement, horizon, recommencer,  ailleurs, lointain, voyage, insouciance, oublier, découverte, chimérique, aventure, soleil, distance, ici, asphalte, abandonner, améthyste.

 

Avertissement au lecteur : Si vous êtes au bord du gouffre, ne lisez pas ce texte. L'auteur décline toute responsabilité et comme je suis en week-end ne comptez pas sur moi pour appeler les urgences.

Je me suis inspiré de plusieurs chansons dont je cite des morceaux de paroles à travers mes mots à moi.

 

 

Pauvre petite sœur démente ! Tu  voudrais partir à l’aventure ?


Où est-il  ce là-bas, ce continent sans rivage, cet océan sans naufrage ? Tu cherches un ailleurs, un lointain chimérique, mais tu oublies qu’il n’y a pas d’ailleurs…tu sais que ta vie, c’est ici !


La  longue distance est un vol :  elle ne fait aucune différence. On  n’abandonne jamais l’asphalte.  Le goudron ne devient jamais  soierie. Même lors du   dernier voyage, 

le couffin dans le cercueil  sera "made in China".

 

Abandonne petite sœur ! On ne recommence pas, on continue seulement. Tu peux toujours  chercher  le dépaysement, rêver d’une  nostalgie heureuse, d’une existence amnésique.

Au mieux, les jours de soleil, l’améthyste sera la couleur  de tes bleus à l’âme.


Accepte ta mélancolie, porte-la comme un fardeau de plumes.

On pète aussi les plombs en partant   à la découverte de l’inconnu. Ta routine est salvatrice, C'est  un puissant antidote   qui soulage ton corps en anesthésiant les neurones qu'il te reste.


Le seul horizon de l’homme  est le rétroviseur de ses blessures et de ses failles. Or tu fais partie des hommes petite soeur. Sache que les miroirs, contrairement à nous, finissent toujours par réfléchir. Inutile de mettre un coup de poing à ton reflet, il ne mérite pas sept ans de malheurs.


Le Paradis blanc n’existe  que dans la chanson : le  poète a trop  donné, ses pianos  ont fini par être usés jusqu'à leurs cordes. Les ours polaires crèvent dans l’insouciance générale.

La banquise a fait banqueroute, occise  par les autoroutes.


Vis ton ennui petite soeur , cette  uniformité que tu sais invincible. Tu es seule, comme les autres...


 

plumes nouveau logo 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Bourgeon Créatif 11/03/2014 10:43


Ton texte est se lit comme s'il avait une unité ; si on ne connait pas les chansons, on ne s'arrête pas sur leurs paroles...


C'est un très beau pot-pourri hommage à tous ces chanteurs !

Mind The Gap 11/03/2014 11:57



Merci de ton ressent i ! Cela me fait plaisir !



dimdamdom59 04/03/2014 08:44


Merci pour ton passage chez moi ce matin


T'inquiètes il va y avoir une suite à mon poème, tu veux la fête de qui ou quoi....?


Je me permets d'ajouter ici mon lien pour la participation au défi d'Aspho que tu n'as sans doute pas trouvé, car il est déjà loin dans les pages ;)


http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/02/26/pas-tristan-fait/


Bises amicales et bonne journée!!!


Domi.


 

Mind The Gap 04/03/2014 12:03



En fait je pensais aux journées...journées des voisins, journées de l'amabalité au volant, journée du labrador...



Celestine 03/03/2014 18:01


Quel talent! Je n'ai pas d'autre mot. Mais heureusement je ne suis pas au bord du goufre!

Mind The Gap 04/03/2014 08:26



Merci Célestine, tu exagères un peu mais cela fait plaisir quand même ! Bises !



dimdamdom59 03/03/2014 17:44


Bon toi t'es fin prêt pour passer à l'émission de Nagui  "N'oubliez pas les paroles"


Blague à part c'est excellent, un beau choix d'auteurs!!!


Bonne soirée!!!!


Domi.

Mind The Gap 04/03/2014 08:26



Merci Domi. Nan j'irai pas chez Nagui, je suis pas trop télégénique...



Merquin 03/03/2014 12:35


Oin, je suis au bord du gouffre... après avoir lu ton texte ! Je reste caché dans mes collines, moi ! 


Quoique... si on fait de nos voyages notre routine, je pense qu'on peut contourner ton coup de griffe ! Na ! 

Mind The Gap 03/03/2014 16:48



Ha l'air des collines...tu me fais penser à Pagnol ! Les voyages peuvent -ils devenir routine?


Sûrement...



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article