Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 21:38

apocalypse

 

Je lis « Premier bilan après l’apocalypse » de Frédéric Beigbeder. Il ne s’agit pas d’un roman mais d’une compilation de ses cent livres cultes. Je ne pensais le lire qu'au cas par cas et finalement je le lis presque comme un roman.

 

Sur les cent livres, je dois en avoir lu cinq et en connaître vingt-cinq de nom.

 

Les chroniques de Beigbeder sont drôles mais très culturelles voire intello…quand on ne connaît ni les livres ni les auteurs dont il parle dans ses critiques, on est parfois un peu perplexe. Ceci dit, j'apprends énormément de choses d'un point de vue littéraire et je note les livres qu'il me donne envie de dévouvrir.

 

Son style et sa grande culture m'impressionnent une fois de plus. C'est passionnant de découvrir des auteurs et des livres à travers le prisme d'un amoureux de littérature.

 

Ce livre est aussi un essai passionnant sur ce qu'est un écrivain.

 

Pour annoncer la couleur en introduction, le trublion littéraire donne ses dix critères pour aimer un livre...

 

Je ne résiste pas au plaisir de les reproduire ici.

 

1)      Tronche de l’auteur (attitude ou manière de s’habiller)

2)      Drôlerie (un point par éclat de rire)

3)      Vie privée de l’auteur ( un bon point s’il s’est suicidé jeune)

4)      Emotion (un point par larme versée)

5)   Charme, grâce, mystère (quand tu dis « oh la la comme c’est beau » sans être capable d’expliquer pourquoi)

6)      Présence d’aphorismes qui tuent (un point par citation produisant un effet sur les femmes)

7)      Concision (un point si le livre fait moins de 150 pages)

8)    Snobisme (un point si l’auteur est un mythe obscur, deux points s’il parle de gens que je ne connais pas, trois si l’action se déroule dans un lieu où il est impossible d’entrer)

9)      Méchanceté (un point si j’ai ressenti l’envie de jeter le bouquin par la fenêtre)

10)  Erotisme, sensualité (un point en cas d’érection, deux en cas d’orgasme sans les mains).

 

Pas mal non ?

 

Et je ne résiste pas non plus au plaisir de citer quelques pensées de Frédéric Beigdeder, disséminées de ci de là dans ses chroniques.

 

" A partir d'un certain âge, plus personne ne tombe amoureux, à force de se méfier, de se protéger, de fuir la douleur. Alors, on se résigne à vieillir pour ne plus souffrir."

 

" Combien d'année de souffrances faut-il à un écrivain pour produire autant de chagrin contenu? Il faut avoir vécu (longtemps), travaillé (plus longtemps), observé les autres (encore plus longtemps) avant de parvenir à toucher au but: charmer des êtres qu'on ne connaît pas en créant des êtres qui n'existent pas".

 

Moi , ce que j'aimerais faire  plus tard dans la vie : nègre de Beigbeder...on sait jamais, peut être un jour j'aurais du talent et comme il est plus vieux que moi, qu'il picole et qu'il sniffe, il devrait être gâteux avant moi, autrement il n'y  a pas de justice...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

valentyne 18/04/2013 12:44


Recoucou,


je reviens (j'étais d'ailleurs persuadée d'avoir laissé un message sur ce billet .... mais bon ...Je perd parfois un peu la mémoire ;-)


Suite à ton billet, j'ai lu ce bouquin et j'ai bien aimé (à part que son numéro 1 Bret Eaton Ellis  m'est tombé des mains)


Je n'ai pas fait de billet ... Mais un jour peut être ;-)

Mind The Gap 18/04/2013 17:12



Je n'ai pas eu envie de lire Bret Eaton Ellis malgré la chronique de Beigbeder mais j'ai noté quelques titres à me procurer. Ce qui est bien c'est qu'il a vraiment parlé de ce qu'il aimait...pas
évident de chroniquer des chroniques de livres...



Asphodèle c'est pas la bonne ligne 05/12/2012 16:46


Je vais peut-être arriver à te dire que j'ai aimé ton billet ! Les dix critères sont ...jouissifs mais FB étant un épicurien devant l'éternel, on ne va pas le lui reprocher ! Pour l'instant ses
livres m'endorment dès la 20ème page (j'en ai quand même essayé deux), donc je l'écoute délirer dans Lire (ou ailleurs) et tout va bien !!!

Soène 05/12/2012 15:08


Moi aussi je suis étonnée de la culture de Frédéric Beigbeder comme de celle de Raphaël Enthoven que j'ai découvert récemment à la télé dans une de ses émissions sur la philosophie.
En plus, ces quadras ont une gueule d'ange !
Certes, ils brûlent leur vie par les deux bouts de la chandelle, mais il faut savoir reconnaître leur talent !
Bisous

Mind The Gap 06/12/2012 08:36



Au moins ils en font quelque chose de leur vie. Le livre de FB est parfait pour apprendre plein de choses sur la littérature.



Syl. 02/12/2012 19:10


Je n'ai pas beaucoup de sympathie pour le personnage. Il m'agace. Mais, je pourrais lire ce livre !

Mind The Gap 03/12/2012 08:41



Ha oui, ce livre ta plairait sûrement. Personnellement, j'aime beaucoup le personnage public en plus de l'auteur.



sophie 02/12/2012 13:27


J'aime beaucoup le Beigbeder critique littéraire (j'avais bien aimé cette compilation d'ailleurs) et trublion germanoprotin, par contre j'ai peu d'atomes crochus avec l'écrivain, j'ai déjà essayé
de lire deux de ses livres, qui me sont tombés des mains (je ne sais plus les titres d'ailleurs)


bon dimanche MTG!

Mind The Gap 02/12/2012 14:40



Moi j'aime le critique et l'auteur...mais c'est un escroc par nature, c'est surtout cela qui me plait je crois...



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article