Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 06:12

 

rose

 

Voici ma participation aux plumes d'Asphodèle sur le thème de la création. Les mots de la semaine sont les suivants:

Artiste, univers, expression, mystère, délivrance, peinture, invention, monde, résistance, don, innovation, agité, créateur, unique, traverser, turbulence, tangente.


 

Le mystère du créateur n'est rien comparé à celui de l'amour.

 

Le temps  a passé, je suis devenu un artiste de pacotille. Mes peintures se vendent bien et pourtant, pris dans la toile de l'unique modèle, je me contente de dessiner inlassablement  son visage  et de  multiplier à l’infini les expressions de son regard sur mes tableaux.


Anna, je n’ai jamais pu sucer tes seins alors désormais je te croque sans fin.

 

C’est lorsque j’ai avalé mes premières pilules de Viagra que j’ai décidé de te retrouver, après toutes ces années.

Ha !  Belle invention que le Viagra, qui relance les désirs que les turbulences du temps écoulé  n’ont pas su désintégrer...

 

J’ai contacté une agence de détectives qui proposait comme innovation de pouvoir suivre leur enquête par SMS, très romantique non?

 

Et là, hier matin, ce message m’informant qu’ils t’avaient localisée. J’ai aussitôt rentré l’adresse de ce point minuscule à l’échelle de l’univers  dans mon GPS, et j’ai traversé le pays pour être avec toi, Anna,  pour à nouveau, ne serait-ce qu’un instant  chercher ton âme dans tes yeux.

 

Beaucoup de circulation sur l’autoroute agitée, pause café chez Total, un don du ciel cette boisson infâme sortie d’une machine  devenue sinistre à force de voir défiler tous les malheurs des hommes.

 

A Marseille, j’ai pris la tangente, j’ai bifurqué vers la départementale, passé la rade d’Agay sous  les roches rougies de l’Estérel, puis je suis revenu dans les terres pour trouver cette jolie bourgade où tu étais.

 

Arrivé à destination, je suis venu te voir mais il y avait sans arrêt du monde autour de toi.

Je te voulais pour moi seul mon Anna,  ces retrouvailles devaient être une délivrance, les autres n’avaient pas le droit de les gâcher.

 

J’ai dû attendre jusqu’à 18h42 pour pénétrer dans ta demeure. Mon cœur était rentré en résistance depuis le début de l’après midi.

 

Quand je te vis, plus belle que jamais, parée de  cette robe de soie violette, mes bleus au cœur devinrent noirs.  Tu dormais, apaisée, ton teint d’albâtre rehaussé par ton maquillage te rendait divine. Je voulus  alors me plonger dans l’azur de tes ténèbres, je m’approchais sans bruit et m’apprêtais à poser  délicatement mes mains sur tes paupières...


C'est alors que j’entendis une voix d’homme derrière moi dire : «  Monsieur, je suis  vraiment désolé, il est 18h55, la morgue ferme dans cinq minutes ».

 

PS : Ce texte m'a été inspiré par une très belle adaptation d'Anna Karénine, vue cette semaine à la télévision.

 

plumes nouvelle version

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Merquin 09/01/2014 11:41


Ahha ! J'ai cru que le narrateur faisait une fixette sur une star ! Qu'il visitait la demeure de ladite comme on visite les demeures des acteurs à Hollywood. C'est bien mené, ce trajet: un trafic
qui fait obstacle, les malheurs qui approche de la mort et, soudaine, une chute inespérée : la morgue !


Bonne année !

Mind The Gap 09/01/2014 13:50



Visiblement le texte induit en erreur le lecteur et c'est tant mieux, j'aime les chutes qui peuvent étonner.


Belle année 2014 également Merquin !



marlaguette 06/01/2014 13:52


Une chute originale...

Mind The Gap 06/01/2014 17:07



Oui c'est certain, j'aime faire ça, je pars de la chute et je construit l'histoire  !



Celestine 05/01/2014 16:05


Le style MTG est bien en place!


Un zeste d'érotisme, du suspense et un soupçon de macabre pour faire bonne mesure. 


I-ni-mi-table!

Mind The Gap 06/01/2014 08:55



C'est ce que je répète à mes futurs édituers potentiels mais ils sont pas convaincus...c'est point facile d'avoir du style quand on est un type comme moué...



jobougon 05/01/2014 14:32


Il faut avouer que le début de l'histoire nous emmène bien ailleurs, et que la fin est plus que surprenante. Mais cet aspect inéluctable rend cette histoire encore plus belle. Ta façon d'écrire
ne laisse pas indifférent.

Mind The Gap 06/01/2014 08:54



Merci de tes compliments, quand on peut surprendre le lecteur, c'est déjà ça !



Nunzi 05/01/2014 12:35


Ce détective, un modèle d'efficacité ! Un vrai geek !

Mind The Gap 05/01/2014 13:41



Les détectives sont souvent des salariés de Facebook qui se sont fait virer...ils savent tout sur l'art d'espionner les autres...et les NTIC !


 



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article