Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 06:12

Veuf

 

«  Veuf » est le premier ouvrage de Jean-Louis Fournier que je lis. C’est pourtant un vieux routier de la littérature (notamment)  puisqu’il a publié une trentaine de titres.

 

Ce n’est pas un roman, c’est un carnet intime autobiographique  où l’auteur  note ses impressions après la mort de sa femme avec qui il a passé quarante ans.

Il s’agit de ressentis, d’impressions de réflexions autour de sa condition de nouveau veuf et d’un vibrant son hommage à cette femme qu’il a aimée.

 

Le résultat est enchanteur, c’est émouvant, puissant, simple, naïf, parfois enfantin et souvent très drôle. Il faut une dose immense d’autodérision et d’humour pour arriver à faire rire avec la crémation d’un être cher. Jean-Louis Fournier y parvient. «  Veuf » est un livre tout en retenue, en pudeur et en finesse matinée d’humour noir.

 

Le bémol est que dans ce genre de carnet, les pages sont assez inégales. Certaines pages sont creuses et Fournier cède parfois à la facilité mais on lui pardonne parce que l’impression d’ensemble est vraiment forte.

 

Il n’y a pas matière à faire une chronique très longue sur ce livre mais j’ai vraiment aimé et je vous propose quelques extraits qui ont  retenu mon attention de lecteur.

 

«  Je suis veuf, Sylvie est morte le 12 novembre. C’est bien triste, cette année on n’ira pas faire les soldes ensemble »

 

« Cette année, très peu m’ont souhaité bonne année ou bon Noël. C’est étrange, les gens n’osent pas parler de bonhuer à celui qui vient d’avoir un grand malheur…je ne comprends pas…ceux qui sont déjà heureux n’ont pas besoin de vœux de bonheur »

 

« J’ai retrouvé des billets de banque dans ton portefeuille, je n’ose pas les utiliser, j’aurais l’impression de te voler. C’est complètement idiot d’autant que j’ai payé les pompes funèbres de ma poche. Tu me les dois. Trois mille euros. Pourtant j’avais pris un cercueil pas cher, puisque c’était pour le brûler. J’ai reçu un questionnaire du crématorium du Père-Lachaise, ils veulent savoir si j’ai été satisfait des prestations…on me demande aussi des suggestions…je vais proposer un barbecue géant. Pour la fin, je garde le meilleur : Recommanderiez-vous le crématorium du Père-Lachaise à vos proches ? »

 

«  J’ai été amputé de toi sans anesthésie. On m’a retiré ma moitié, ce que j’avais de mieux. Je m’arrose de ton  parfum pour que tu repousses. »

 

« Le jour où l’eau courante ne court plus, on regrette sa fraîcheur, quand la, lampe s’éteint , on regrette sa lumière, et le jour où sa femme meurt, on se rend compte à quel point on l’aimait. C’est triste de penser qu’il faut attendre le pire pour enfin comprendre. Pourquoi le bonheur, on le reconnaît seulement au bruit qu’il fait en partant ? »

 

«  Les journées sont longues depuis le 12 novembre. J’aurais dû récupérer tes cendres, faire un grand sablier pour les mettre dedans, je t’aurais regardée passer le temps. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

La Douce 21/10/2013 12:03


Un livre acidulé tantôt marrant, tantôt triste et percutant


ça remet les idées en place.


Bisous

Mind The Gap 21/10/2013 13:34



Oui je suis d'accord, c'est comme un bonbon qui pétille d'acidité. Un auteur que je relirai sûrement !



somaja 06/08/2013 09:36


Je venais voir si tu n'étais pas resté dans l'Est lointain, et je tombe sur ce billet que j'avais laissé passer. Je n'ai jamais lu cet auteur mais je l'ai entendu plusieurs fois dans des
interviewes et notament sur ce livre. Il était très touchant, tout semblait simple avec lui. Il est vrai qu'il a été très éprouvé par la vie et certainement que l'humour est un moyen de mettre
une certaine distance et de continuer à avancer. Ces aussi dans ces interviews que j'ai découvert que c'était lui pour Desproges et la noireaude ! De grands moments !

Mind The Gap 06/08/2013 09:39



Oui Somaja, il gagne à être connu en tant qu'auteur...


Gros bisous !!



Bonheur du Jour 02/08/2013 17:49


Je ne connais pas ce titre de Fournier. Je vais le lire. J'aime ce qu'il écrit, et comme il écrit.

Mind The Gap 05/08/2013 20:41



Je ne connaissais pas l'auteur, j'ai vraiment aimé...



DENIS 23/07/2013 21:54


à lire donc (rien lu de l'auteur à ce jour)

Mind The Gap 24/07/2013 09:14



Oui à découvrir et si tu apprécies, il a écrit beaucoup de livres, tu n'auras ensuite que l'embarras du choix...



Pierrot Bâton 23/07/2013 16:25


L'île aux enfants oui  ! allô! c' est la Noiraude. J' voudrais parler au vétérinaire ...

Mind The Gap 23/07/2013 16:37



Toute mon enfance, c'est vraiment une émission dont je me souviens avec Casimir et tout le reste...le véto répondait en commençant : " Bonjour la Noiraude que puis je faire pour vous"? ou quelque
chose comme ça...



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article