Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 00:12

Jane Austen

 

 

De Mademoiselle  Jane Austen, je ne connaissais que les adaptations cinématographiques de ses romans.

J’ai enfin lu «  orgueil et préjugés » son roman le plus célèbre, publié en 1813, quatre ans avant sa mort et écrit lorsqu'elle  avait entre 30 et 35 ans.

 

J’ai beaucoup de mal avec les classiques, je ne pensais pas  dépasser 50 pages…et j’ai dévoré les mots de cette femme de lettre anglaise. Je suis enchanté de cette découverte.

 

L’histoire est celle des filles de la famille Bennet et tourne autour du fait que seul le mariage était possible pour obtenir un statut social quand on était une jeune fille de bonne famille non fortunée de cette époque.

 

C’est à travers les ressentis d’Elizabeth Bennet, la cadette , que le roman est construit. Elizabeth est la plus intelligente, spirituelle et franche des sœurs, et sûrement la plus gracieuse à défaut d’être la plus jolie. S’en suit un chassé croisé entre différentes familles, certaines riches et d’autres beaucoup moins. Et on assiste à 3 mariages avant la fin du livre mais l'auteur à le bon goût de nous épargner les prératifs et les cérémonies.

 

J’imagine qu’Elizabeth est la personnification de Jane Austen : c’est drôle mais j’imaginais Elizabeth exactement comme le portrait de Jane qui figure en haut de l’article.

 

Pourtant l’auteur décrit très peu les personnages d’un point de vue physique. De même elle ne décrit pas les lieux et les décors. Tout passe par les échanges verbaux entre les personnages, tout est concentré sur les personnages.

 

Le style est moderne : le ton est gai, enjoué, parfois profond, parfois ironique et satirique.

Il n’y a aucun temps mort et malgré le nombre impressionnant de personnages , on ne s’ennuie pas une seconde. Il n’y pas de passionnel ni de romantisme, juste un soupçon de romanesque  bienvenu et pas mal de réalisme.

Au final les sentiments l’emportent sur l’argent ou les conventions sociales en vigueur, c’est réjouissant.

 

Les romans de Jane Austen ont eu beaucoup de succès de son vivant mais ils ont été en partie publiés sans le nom de l’auteur, à la fois pour préserver son anonymat et aussi parce qu’à l’époque, une jeune femme de bonne société ne pouvait revendiquer le statut d’écrivain.

 

Deux siècles après la publication d’ « orgueil et préjugés » Jane Austen est un monument de la littérature anglaise et allez savoir pourquoi, ses histoires sur des mœurs d’un autre temps continuent de nous toucher. Sûrement qu'il sa'git du talent tout simplement.

 

J’ai très envie de lire « Emma » et «  Raison et sentiments »  et je conseille Jane Austen à tous ceux et celles qui pensent (comme moi souvent) que les auteurs classiques sont ennuyeux.

 

J’ai beaucoup aimé ce livre, qu’on se le dise...je suis presque en manque de la légèreté romanesque de Jane Austen.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

Luna 04/04/2012 09:18


C'est assez étonnant : contrairement à toi j'adore les classiques mais j'ai beaucoup de mal avec Jane Austen... Pour le coup, je ne trouve pas que ses héroïnes vont au bout de leurs convictions
et je trouve ça assez dommage.

Mind The Gap 04/04/2012 11:04



Justement, on est d'accord...c'est un auteur classique dont l'écriture n'est pas du même acabi que les principaux auteurs classiques...c'est  sûrement pour cela que j'ai aimé et que tu es
restée sur ta faim...


Mon prochain article est sur Virginia Woolf...je n'ai pas réussi à la lire...et toi ??


 



Soène 30/03/2012 12:20


Tu pourras lire Emma bientôt

Mind The Gap 30/03/2012 13:51



Ha ha...tu m'en dis trop...mais youpi ! tu as eu peur que je l'achète?? bon en même temps, je l'avais innocemment glissé
dans mon article...mais vraiment innocemment, tu me connais...



Soène 28/03/2012 11:33


Comme je suis contente, les Mecs, que vous n'écriviez pas "l'auteurE" !
Je ne supporte pas la féminisation des métiers...


C'est drôle, je l'évoque dans mon billet de demain, programmé, ce livre que j'ai découvert, en version anglaise, chez Emmaüs-urbain ! J'ai une liste d'auteurs qui vous plaisent, mais
dans ce genre de librairies, je n'en trouve point...


J'irai voir sur les quais, chez les bouquinistes, j'aurai plus de chance !
Il faudrait vraiment que je m'inscrive à la Médiathèque d'O qui est juste en face de chez moi


Bises

Mind The Gap 28/03/2012 14:19



En vesion anglaise...hé bien tu ne te refuses rien...j'en serais bien incapable !!


Bisous.


PS: je viens de tilter pourquoi tu disais toujours bises d'O....



Jean-Charles 27/03/2012 11:28


Je ne suis pas à a priori non plus interessé par l'auteur mais j'ai essayé et contrairement à toi, j'ai abandonné.


Je ferais eput-être une autre tentative un jour..  

Mind The Gap 27/03/2012 13:51



J'ai été agréablement surpris par son écriture. Par contre j'ai zappé la préface écrite par Virginia Woolf : je n'ai pas réussi à lire cet auteur qui pourtant m'attire beaucoup....



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article