Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 08:12

 

abécédaire 2

 

Balade irlandaise en 27 clichés...

 

A comme Arc en ciel...


06 05 2014 Roundstone - Dog's Bay (9)

 

B  comme Burren :  région constituée de vastes plateaux de pierres plates , de côtes , de fleurs sauvages et de maigres pâturages ou paissent des sheeps...


04 05 2014 La route côtière du Burren (15)


04 05 2014 La route côtière du Burren (2)

 

C comme Connémara 


06 05 2014 De Galway à Clifden - Connemara (3)


07 05 2014 Traversée du Connemara (9)

 

D comme Doolin , petit village au bord de la mer, connu pour ses concerts de musique traditionnelle irlandaise dans les 3 pubs du bourg...


 

02 et 03 05 2014 Doolin - Seaview House et village (4)


02 05 2014 Doolin O'Connors Pub (8)

 

F comme Falaises...

03 05 2014 Cliffs of Moher (29)

 

F comme fleurs...


07 05 2014 Kylemore Abbey (7)

 

08 05 2014 Cong - Ashford Castle (25)


G comme Galway,...capitale entre le Burren et le Connémara

 

05 05 2014 Galway (23)

 

05 05 2014 Galway (6)

 

J comme Joyeuses...maisons colorées...


06 05 2014 Clifden (6)

 

M comme Mer...

03 05 2014 Cliffs of Moher (4)


05 05 2014 Plage de Salt Hill (3)

 

06 05 2014 Roundstone - Dog's Bay (17)


O comme O Connors Pub à Galway...


04 05 2014 O'Connors Pub - Salt Hill (12)

 

04 05 2014 O'Connors Pub - Salt Hill (15)

P comme Pinte...


04 05 2014 O'Connors Pub - Salt Hill (25)

 

Q comme Quays Pub à Galway...


08 05 2014 Galway - Déjeuner à The Quays (3)

 

08 05 2014 Galway - Déjeuner à The Quays (9)

 

R comme Roundstone, petit village de pécheurs... avec cette magnifique baie, la Dog's bay...


06 05 2014 Roundstone - Dog's Bay (18)

 

S commeSlyne Head,  un bout de route venté...

 

06 05 2014 Plage de Slyne Head (14)

 

S comme Sheeps...

03 05 2014 Cliffs of Moher (41)


03 05 2014 Kilfenora (7)

 

07 05 2014 Clifden - Sky Road (2)

 

  T comme Terrible beauté des ciels...

 

06 05 2014 Roundstone - Dog's Bay (3)

 

PS: Merci à Asphodèle pour le joli logo...

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 06:12

Irlande

 

 

9 ans que j'avais envie d'y retourner... et je  reprends l'avion vendredi.

 

La Douce et moi repartons en Irlande pour une semaine.

 

Le blog est  donc en pause pour deux  semaines à compter d'aujourd'hui.

 

Rendez-vous le 15 mai pour le résultat du défi d'avril du jeu concours des 3 ans du blog et le lancement de l'avant dernier challenge.

 

Le voyage est nécessaire à la vie même si voyager c'est aussi parfois ne pas bouger...

 

A bientôt...portez-vous bien !

 


 


Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 09:42

SAM 9903Avant de vous donner un apperçu de ma semaine de vacances sur l'ïle de beauté, je voudrais vous donner rendez vous pour mon prochain article qui sera publié vendredi  prochain le 5 juillet  Il s'agira d'un jeu concours avec un cadeau sympa à la clé alors pour ceux et celles qui ont envie d'y participer, soyez là!

Et maintenant place à la Corse...

 

 

Comment faire pour parler de ma semaine de vacances en Corse, comment décrire ce que l’on ne ressent qu’une fois sur place ? J’ai beaucoup de mal à rédiger ce genre de chronique et je ne vais pas non plus vous faire mon journal de vacances…

 

C ‘était notre troisième séjour sur cette île et quel séjour, une semaine sur une autre planète, au soleil, devant des paysages de rêve…il n’y a pas beaucoup de terres qui sont plus belles en vrai que des cartes postales faites justement  pour faire rêver…la Corse en fait partie. SAM 9740

 

Que dire ? Déjà que le trajet en avion de Toulouse à Ajaccio est un enchantement : au bout de 15 minutes on attaque la Méditerranée, puis on la  traverse pendant vingt minutes en passant au large de Marseille et les quinze dernières minutes l’avion plonge sur Ajaccio, à droite il approche les îles sanguinaires que nous avons été voir le soir même de notre arrivée pour jouir du coucher de soleil, sauf que j’avais oublié qu’on était à l’Est et que le soleil se couchait une heure plus tôt que chez nous…puis l’avion se rapproche des montagnes et du maquis, prend un virage à droite et l’on aperçoit la piste d’atterrissage, qui à l’air toute petite et qui termine face à la grande bleue...

 

SAM 9636

 

Ce que l’on remarque en Corse en premier c’est l’odeur du maquis et de la végétation, dès le premier soir face aux îles sanguinaires. La nature en Corse au printemps est sublime : on y voit des lauriers de toutes les couleurs, des rosiers, des hortensias, des cerisiers, des cédrats, de la bruyère, des orangers, des fleurs de myrte et que sais-je encore. Dès qu’on s’éloigne de la ville cela sent bon, cela sent le maquis.

Dans un livre de Delphine De Vigan, il y a un passage sur le fait que l’on voudrait pouvoir mettre dans un flacon une odeur qui nous touche, pour pouvoir la sentir à chaque fois qu’on en aurait envie, c’est un peu cela…

 

SAM 9676

 

Bien sur, on va aussi là-bas pour la mer et les plages et là, oh mon Dieu, qu’on est loin des côtes méditerranéennes françaises ou espagnoles…on trouve des kilomètres de littoral totalement vierges de toute construction, des plages de sable blanc, des criques aux eaux turquoise voire émeraudes mais sauvages pour peu que l’on prenne la peine de marcher un peu, de prendre une piste au milieu du maquis, escortés par des papillons jaunes, oranges et verts, je veux dire que le même papillon à ces trois couleurs là.

 

SAM 9699

 

J’ai adoré la plage de Campo Moro et sa tour Génoise et encore plus celle de Roccapina avec son vieux lion qui monte la garde…on se sent des privilégiés et les rois du monde devant ce spectacle.

 

SAM 9672

 

Si vous allez en Corse vous allez trouver la cote d’Azur hideuse et le reste des cotes  du Sud de la France également. Ou trouverez-vous des endroits comme Tizzano…et des locations comme le gîte où nous étions…

 

SAM 9681...très apprécié des sangliers selon la Douce qui en aurait entendu roder le soir…d’ailleurs la nuit en Corse les oiseaux continuent de chanter contrairement au continent où seuls les grillons se font entendre.

 

Ce que j’ai adoré aussi : les villages corses qui s’étirent en longueur à flanc de collines, des perchoirs sur la mer, des tableaux de peintre baignés de soleil, d’histoire et de mystères.

 

SAM 9832

 

J’ai beaucoup mais alors beaucoup aimé la petite ville de Sartène avec son charcutier bavard et ses escaliers, passages voûtés et fleurs variées. En plus petit mais en encore plus beau peut être, les villages d’Olmeto et  celui de Fozzano où vécut Colomba qui inspira Mérimée…je dis cela pour les érudits que vous êtes car pour moi la Colomba, c’est la bière blanche corse, petite  sœur de la Séréna (blonde). Mais la bière corse de référence reste la Piétra (rousse à la farine de châtaigne) et la brasserie vient même de lancer la Piétra Blonda…se poser dans un village corse, boire une bonne Piétra (j’en ai bu six en huit jours…c’est raisonnable mais d’habitude c’est ma consommation sur deux mois….) est un luxe.

 

SAM 9884

 

Ecouter un  clocher corse sonner, c’est comme  arrêter le temps sur une minute de bonheur. D’ailleurs à Sartène, l’église sonne 15heures à 15 heures mais l’horloge affiche 15h10, le facteur fait la levée de 9h à 12h et la Virgin Radio corse diffuse  les tubes de l’année dernière alors que sur le continent on entend partout un programme unique avec les tubes du moment…les bizarreries de la Corse.

 

SAM 9906

 

J’aime aussi l’accueil des corses, je ne suis pas idiot, je sais que je suis un « Pinzutti » un touriste du continent et que ce qui intéresse les insulaires c’est que je dépense de l’argent…et la Corse revient cher,de plus en plus cher au fil des années.

Sauf que sur le continent, quand on obtient un sourire, un merci ou une attention de quelqu’un qui accueille un touriste c’est déjà le luxe…chez les corses c’est spontané, on n’a jamais été mal reçu qu’il s’agisse de gîtes, d’hôtels, de magasins, de restaurants, dans les montagnes et  sur le littoral…je me souviens d’un producteur de liqueur de myrte dans les montagnes  justement, qui nous expliquait pourquoi il n’y avait  des radars routiers au bord du littoral et pas dans les montagnes…cela vaut son pesant d’or.

 

SAM 9964

 

Le dernier jour, quatre  heures avant de reprendre l’avion et de s’éloigner de la terre corse avec cette fois ci le rivage opposé à celui  des îles sanguinaires devant mes yeux collés au hublot, la Douce et moi étions à Coti Chiavari, un village de 500 âmes avec ses maisons en pierre de taille et un jardin aménagé autour de son église, avec un muret et trois bancs au milieu des touffes de lavande, des roses et des bougainvilliers, juste le bruit de la brise marine et la mer à perte de vue…j’aurais voulu emprisonner ce moment là et rester sur les départementales tortueuses et défoncées de la Corse ornées des panneaux des villages de montagne   souvent criblés de balles.

 

SAM 9926

 

Prochain séjour en 2015 et pourquoi pas avant si ça devenait plus urgent encore d’y retourner…définitivement j’aime cette terre et pas besoin d’aller au bout du monde pour être  dans un paradis, il suffit d’une heure d’avion il y a tout, le soleil, la montagne, la mer, la nature encore préservée (jusqu’à quand ?) la bonne charcutaille, une histoire et une culture riche pour ceux qui aiment cela…

 

SAM 9917

 

Viva Corsica !

  maure

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 12:12

illustration Londres 2

illustration londres 1

Je n'ai pas le temps de raconter ma dernière excapade à Londres avec en vrac: les soldes, un bon restau à Covent Garden, un en droit magique nommé Candem passage et la découverte d'Hampstead , un petit village dans Londres avec la maison de John Keats...

Alors, je republie le premier article du blog, qui parlait de Londres. Vous ne devez pas l'avoir lu puisqu'à l'époque personne ne me connaissait...

Je ferai mieux la prochaine fois, promis...

Voici donc le premier article publié ici même...

 

Bon Alors mon histoire avec Londres commençait plutôt mal. Déjà je crois que le premier séjour à Londres, c’était plus par curiosité que par totale envie. J’adore les comédies anglaises et les films dits sociaux anglais, l’humour anglais aussi mais à part ça la culture Anglo-saxonne bof pas trop mon truc.

Et donc un beau matin d’automne, ma douce et moi avons pris la direction de Toulouse Blagnac…et avons raté l’avion à 5 minutes près. Première fois de ma vie que je rate un avion ou un train. Bon arrivés le soir au lieu du matin et à nous London.

Et là, j’ai adoré les 2 jours passés outre  Atlantique , du coup on est repartis 5 jours en juin (sans rater  this fucking plane…) et là je suis quasi accro donc troisième séjour dans les cartons…

 

Alors Londres pourquoi c’est génial comme ville ? Difficile à expliquer, c’est un ensemble, une atmosphère.

Je crois que ce qui me plait c’est le mélange de traditions et de modernisme. Les bus ont l’air d’être là comme on l’apprenait déjà à l’école , les cabines téléphoniques aussi et à coté  la modernité est partout : des racines fortes et des ailes puissantes vers l’avenir.

Ce qui est génial c’est de passer en un quart d’heure d’underground (le métro) des écureuils des multiples parcs  Anglais, à l’agitation d’Oxford Street (temple du shopping ), aux quartiers chics adossés à des squares privés, à l’ambiance calme ou survoltée des pubs traditionnels (suivant le jour  l’heure et le nombre de pintes…) Bref il y en a pour tous les goûts.

Tout va très vite, il y a des foules indescriptibles quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, c’est une vraie fourmilière et pourtant on s’y sent bien. On ne ressent pas le stress et l’oppression des grandes villes, les gens n’ont pas l’air sous pression, ils sont volontiers avenants, font beaucoup moins la gueule qu’à Paris. On se sent en sécurité. Bizarre mais malgré les caméras de surveillance qui sont partout on s’y sent totalement libres. On a l’impression sûrement un peu fausse que toutes les classes d’âge et tous les milieux se côtoient naturellement.

Après j’adore les pauses thé (enfin je prends du café c’est surtout pour les scones et les pâtisseries…), les quartiers de l’hyper centre autour de Covent Garden, les boutiques innombrables, les endroits improbables comme Niels yard par exemple ou un marché couvert dont j’ai oublié le nom, en plein cœur de la city.

Autre endroit improbable aussi : « Harrods » et même si on n’ aime pas trop le luxe, le bling bling, ce magasin est envoûtant, à la fois par son contenu, son concept, son architecture, son design et sa façade extérieure. Une marque sublime de sous vêtements s’y trouve : «  Agent Provocateur » mais il y aune autre boutique dans l’hyper centre…par contre c’est hyper cher bien sur. Un peu plus anglais encore  est le magasin « Fortnum et Mason » dont le rayon alimentaire fournit la reine elle même.

Et puis les monuments sont impressionnants autour de Wesminster mais un peu partout aussi, inutile de présenter les grands classiques.Une architecture massive et traditionnelle, Victorienne ou non, se mélange avec du modernisme high tech.

Coté nourriture, tout est super bon et on peut trouver toutes les cuisines du monde. Beaucoup de sushis et de cuisine Japonaise mais aussi des salades ou sandwichs frais du jour et plein de restau sympas mais assez chers. C’est le souci à Londres, tout est cher sauf ce qui est gratuit et mis à part les musées….pas grand-chose de gratuit pour le touriste moyen.

 

Donc pas facile d’expliquer le charme et la magie de cette capitale, et j’ai du mal à écrire ce que je ressens, alors  il faut y aller pour le comprendre mais une fois que l’on a découvert cette ville, on n’a qu’une seule envie, y revenir.

Pour le moment je n’ai qu’une vision de touriste mais j’espère y revenir souvent pour apprécier d’un autre oeil cette ville.

Au fait, il y fait pas plus mauvais qu’ailleurs…j’ai pris de bonnes couleurs en juin avec 4 jours  de beau temps sur 5….

 

Et vous, aimez vous cette ville ou au contraire avez-vous été déçu(e)s ? Qu’est ce qui vous a marqués ? Quel est votre endroit fétiche ? Qu’est ce qui vous plait le plus In London ?

Avez-vous envie d’y aller ou d’y retourner ? Merci de me faire partager vos ressentis sur cette ville.

 

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 00:12

chamonix

 

Le 8 août 1786, eut lieu la première ascension du Mont Blanc, réussie pat le cristallier Jacques Balmat et le docteur Michel Paccard apès une nuit de bivouac à la jonction des  glaciers des Bosson et de Taconnaz (sans tente 5 secondes Décathlon ni super doudoune d'expédition)  Le savant Genevois Horace Bénédict de Saussure, instigateur de cette grande première se fera conduire au sommet quelques semaines plus tard. Et depuis, le Mont Blanc est à la mode…il existe 3 voies d’accès dont l’originelle qui n’est plus beaucoup pratiquée et des plus accessibles, avec nuit dans un refuge.

 

Le Mont Blanc est à la mode et Chamonix reste le berceau et  la capitale mondiale de l’alpinisme :  un lieu magique, sans aucun équivalent au monde. Ce sommet et le panorama merveilleux qui l’entoure font venir le monde entier.

 

Pour moi aussi, Chamonix est à mode, depuis que j’ai 5 ans  j’y vais régulièrement en été et je ne me lasse pas de parcourir les sentiers de randonnées ou de  contempler le coucher de soleil sur le sommet du Mont Blanc.

Et pourtant la montagne change…les glaciers reculent à vue d’œil, ça fait pitié. Aujourd’hui, à l’arrivée du train à crémaillère du Montenvers, ce n’est plus « la mer de glace » que l’on découvre mais du sable et de la roche, en bref la moraine du glacier et non le glacier lui même.Le Glacier d'Argentière est de mons en moins visible du fond  de la vallée.

 

Quant à Chamonix, elle s’embourgeoise tout doucement alors que c’est un endroit on ne peut plus populaire à la base. Tout le monde vient voir ces montagnes fabuleuses quelle que soit sa condition, son origine ou sa nationalité. Gamin ou adolescent, je parcourais les boutiques de souvenirs, il y a avait des boutiques traditionnelles et basiques. Elles sont remplacées par des agences immobilières, des boutiques de chaîne (rien à voir avec le sado maso pour ceux qui se poseraient la question)  et des marques qui margent à fond et coûtent cher. Comme s’il fallait un certain standing à cette petite ville, écrin du majestueux Mont-Blanc. Les chalets valent entre 500000€ et 1000000€ mais on s’en fiche, on peut aussi louer un petit gîte pour une semaine ou aller camper. Les riches les vrais vont plus à Megève, Courchevel ou en Suisse, à Zermatt ou Saint Moritz...c'est un peu comme comparer Biarritz avec Cannes.

 

Mais bon, Chamonix s’embourgeoise, alors que le Mont Blanc, lui,  est humble. Business is business. Pourtant, le bus et le  train sont gratuits pour les touristes mais les embouteillages se multiplient. Quand j’étais gamin, le train de la vallée était bondé en permanence, plein à craquer et pourtant il était payant pour tous.

 

Les luges d’été étaient sur des pistes en ciment et si on allait trop vite , la luge arrivait en bas avant nous et nous arrivions un peu ensanglantés…aujourd’hui les luges sont sur des cylindres, impossible d’aller trop vite et de se gaméler et surtout, 50% de capacité de clients  en plus par heure…business is business.

 

Cet article est un peu à tendance Cabrel…nostalgique et regrettant le bon vieux temps mais je vous épargnerai de mettre une de ses chansons (je sais que vous préférez Lady Gaga c'est pour ça...)  Que voulez vous je vieillis…et mon enfance n’est  plus qu’un lointain souvenir mais je continue d’aller dans la vallée de Chamonix et d’aimer cet endroit et cet univers de glace et d’alpages  qui de toute façon ne peut que fasciner.

 

Il suffit de connaître un peu la vallée pour trouver des endroits exceptionnels, d’une beauté à couper le souffle…de quitter le voie rapide et les attractions touristiques pour se retrouver et respirer.

 

Alors, si vous y allez, surtout allez manger un gâteau au "Petit gourmand"...miam !

 

Dans mon prochain article, je vous parlerai de ma rencontre avec Jane Eyre...

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 16:12

mont blancCoucou  !

 

Ca y est, les vacances sont là et le blog est en pause jusqu’au 10 septembre prochain, je pars sur les routes et ailleurs  sans mon ordinateur portable…

 

En attendant la rentrée, je propose à tous ceux et celles qui le souhaitent, de participer à un petit jeu concours avec à la clé pour l’heureux gagnant, un  colis avec des bricoles de type produits du terroir ramenés de mes vacances alpines et provençales.

 

Voici le règlement de ce petit jeu auquel vous pouvez participer jusqu’au 07 septembre 2012.

 

Il vous faut  tout d’abord répondre à cette question  : Si vous partiez sur une île déserte pour toujours avec la possibilité d’emporter l’intégrale d’un seul auteur : quel auteur choisiriez vous ? Attention je veux le nom d’un auteur et non d’un livre…histoire de faire un petit sondage, cela peut être intéressant de publier les résultats à la rentrée...

 

Ensuite il y a 3 questions subsidiaires pour départager les participant(e)s. Vous trouverez la réponse en utilisant les fonctions recherche ou catégories du blog.

 

Question 1 ( un point) : Quel est le titre de la seule pièce de théâtre que j’ai chroniquée ?

 

Question  2 ( deux points) : Quel est le seul auteur dont j’ai chroniqué 3 livres depuis le début de ce blog, il y a un peu plus d’un an maintenant ?

 

Question  3 ( trois points) :  Quelles sont selon moi les 3 célébrités que je considère être les plus belles femmes au monde et dont j’ai parlé à plusieurs reprises (les réponses sont moins faciles à trouver en utilisant la recherche mais ceux qui me lisent régulièrement doivent avoir une petite idée, au moins pour l'une des trois...)

 

En cas d’égalité, c’est à dire si plusieurs participant(e)s m’ont donné leur auteur favori et ont obtenu le même nombre de points  aux réponses subsidiaires, un tirage au sort sera effectué par une main innocente (celle de La Douce qui est au dessus de tout soupçon et qui  n’a pas le droit de jouer). La date à laquelle vous participez n’a pas d’importance, vous avez jusqu’au 7 septembre 2012 inclus.

 

Merci de participer uniquement par mail en m’envoyant vos réponses à l’adresse suivante : mind.the.gap@orange.fr. Je vous répondrai simplement pour vous dire que j’ai  bien pris en compte votre participation, lorsque j'aurai un accès pour lire mes mails.

 

Je publierai à mon retour, la liste des participant(e)s avec leur auteur favori, les bonnes réponses et le nom de l’heureux gagnant ou de l'heureuse gagnante.

 

Je pars en congés…youpi…rendez vous le 10 septembre pour la suite des aventures ici et sur vos blogs.

 

Je vous embrasse, à très bientôt.

 

MTG.

provence

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 21:10

SAM 7936Ca y est, le Boeing 737 de Ryanair  s’est posé  sur l’unique piste de Carcassonne, atterrissage musclé car la piste est courte: un retour au pays inévitable après une semaine passée à parcourir l’Ecosse, essentiellement les Highlands et la cote ouest.

 

J’ai toujours beaucoup plus de mal à parler des séjours et voyages que des livres ou de mes humeurs alors je vais me limiter à vous donner quelques impressions visuelles de voyage.

C’est la nature et les possibles bouts du monde qui m’attirent lorsque je pars en vacances et je n’ai pas été déçu par cette escapade Ecossaise.

 

L’Ecosse est une terre où la nature règne en maître, on roule on roule, on peut faire 25 miles sans voir un village ou une habitation. Les villages sont souvent harmonieux, les maisons alignées et blanches (dans les villages de pêcheurs comme Plockton ou Ullapool) ou en pierre sombre (comme à Luss). Et de temps en temps, un cottage isolé, totalement improbable devant un Loch ou en bordure de l'océan.

SAM 7708

A cette époque de l'année, il fait nuit à 11h et jour à 4h...avec une heure de décalage horaire, quand on voyage peu ça suffit pour vraiment dépayser...

 

Les Lochs sont bordés de montagnes inquiétantes avec encore de la neige  (la plus haute culmine pourtant seulement à 1300 mètres), les paysages sont austères, les montagnes sont des landes avec peu de végétation sauf par endroits où il y a des forêts. L’ambiance peut être vraiment flippante voire lugubre suivant la météo. En fait l’Ecosse est pour moi une montagne qui se jette dans la mer, je n’ai jamais vu autant d’eau, de rivières, de torrents, de chutes et de cascades...c'est un pays qui ruisselle et les bruits de l'eau sont ceux que je préfère...

SAM 7471

Quand il fait beau, tout change et la météo change vite…tous les jours du soleil et tous les jours de la pluie. Les châteaux en ruine ou conservés prennent une autre dimension les jours de beau temps. Le jour où nous avons été voir le Loch Ness était fantastique…donc le Loch majestueux.

SAM 7581

 

Les perspectives sont fantastiques, on voit systématiquement plusieurs couches de couleurs et de paysages sur la même vue…c’est le pays qu’il faut visiter si l’on aime la photographie.

 

Les routes secondaires à une voie, qui serpentent dans la lande et les genets et longent la mer sont diaboliques et fantastiques, on a envie de stopper toutes les 5 minutes pour profiter des points de vue et il faut dire que les Ecossais au volant sont très patients et très courtois…les pauvres quand ils viennent chez nous ils doivent halluciner devant tant de bêtise en nous voyant conduire. De même petite anecdote, il y a partout des toilettes publiques gratuites, propres et qui sentent bon…quand ils viennent chez nous ils doivent nous prendre pour des porcs. Cette propreté ambiante vient de l’époque de la Reine Victoria qui avait du goût en appréciant certaines stations balnéaires comme Oban.

SAM 7999

L’Atlantique sur le nord ouest de l’Ecosse prend une dimension époustouflante, côtes dentelées sans être forcément déchiquetées, vagues déchaînées, plages désertes de galets ou de sable rose, sans aucune construction, prairies bordées de murets et bardées de moutons en quasi liberté…les moutons et leurs agneaux sont la marque de l’Ecosse. Il y a là tout  ce que je recherche an allant voir l’océan, des bouts du monde où l’on peut tout imaginer…notamment à Point of Stoer.

SAM 7921

Suivant les endroits, j’ai eu parfois l’impression d’être sur un massif de la Corse dont j’ai oublié le nom, parfois d’être en Irlande (même si le peu  que je connais de l’Irlande est plus vert, plus riant, plus accueillant), parfois au milieu d’un paysage lunaire et parfois au Canada (que je ne  connais pas mais en Ecosse on peut facilement imaginer un grizzli surgissant d’une forêt et attrapant un saumon sauvage).

 

Vous l’avez compris, c’est une expérience naturelle incomparable et je vous ai mis un album de 50 photos pour vous montrer ce que mes mots ont du mal à exprimer.

 

Coté frustrations, je dirais que le tour opérator avait un peu sous estimé les distances donc on a passé plus de temps dans la voiture que prévu et surtout, le jour ou nous devions visiter une partie de l’île de Skye, nous avons eu un jour de tempête et de pluie intense.

SAM 7694

Mis à part le poisson frais et la bonne bière, pas grand-chose d’intéressant coté culinaire à mon point de vue, trop gras trop de frites…trop de sauces...

 

Nous n’avons pas visité de grandes villes volontairement, mais un week-end à Edimbourg est déjà dans un recoin de ma tête, cette ville a l’air magnifique, classe et romantique à souhait.

 

Pour finir, nous sommes revenus par Glasgow pour rejoindre l’aéroport de Pretswick ou nous embarquions,  et juste au moment où les autoroutes se rejoignaient avec des files de circulation partout, Germaine, la dame du GPS a pété un plomb, me demandant de faire demi-tour avec prudence…hum hum tout ça en roulant à gauche bien sur…heureusement elle n’a eu qu’un moment d’égarement…ha ces femmes…

SAM 7535

 

Je vous laisse avec l’album photo et il m’a été  demandé de préciser que les photos ont été toutes  prises par La Douce ou presque…ha ces femmes.

SAM 7804

 

A très vite et merci à vous d’être encore là…je viens vous voir très vite promis...

 

SAM 7771

 

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 20:50

magritte 6jpgJ’ai visité le Musée Magritte à Bruxelles et j’ai vraiment aimé ce que j’y ai vu.

Il faut que je précise que pour moi, la peinture est certainement l’art ultime, celui des vrais fous et que je suis généralement hermétique devant un tableau. Je n’arrive pas à ressentir…mais devant les œuvres de ce peintre surréaliste de la première moitié du vingtième siècle, j’ai été captivé. Il est passé par l’impressionnisme et le dadaïsme avant d’adhérer au mouvement surréaliste et il a rencontré le succès de son vivant, ce qui n’est pas toujours le cas chez les grands peintres. Après je vais pas vous raconter sa vie et son oeuvre mais mon ressenti.

 

magritte 1

Le Musée Bruxellois concentré au peintre  est récent (2009) et vraiment très bien agencé. Il présente dans une lumière sombre et tamisée, à la fois la vie de l’artiste et une partie de ses productions de manière chronologique.

Mais ce n’est  pas que comme les autres musées que j'ai pu visiter acant  : il y a aussi des affiches publicitaires, des tracts, des photos réalisés par Magritte et un certain nombre de citations. Et c’est comme cela que j’ai été interpellé, dans la première salle, j’ai lu les mots ci dessous  et franchement, avec beaucoup de prétention, j’ai pensé qu’ils avaient été mis en lettres d’or sur le mur rien que pour moi…

 

"Je déteste mon passé et celui des autres. Je déteste la résignation, la patience, l’héroïsme professionnel et tous les beaux sentiments obligatoires.

 

Je déteste aussi les arts décoratifs, le folklore, la publicité, la voix des speakers, l’aérodynamisme, les boyscouts, l’odeur du naphte, l’actualité et les gens saouls.

 

J’aime l’humour subversif, les tâches de rousseur, les genoux, les longs cheveux des femmes, les rêves des jeunes enfants en liberté, une jeune fille courant dans la rue.

 

Je souhaite l’amour vivant, l’impossible et le chimérique. Je redoute de connaître exactement mes limites."

magritte 2

Aurait-il dû écrire (il l’a fait un peu …) ?  Je ne sais pas si cela résume son œuvre, mais cela annonce la couleur.

 

Et  de la couleur il y en a dans l’œuvre de Magritte. C’est tout sauf triste et fade. Beaucoup de bleu (le ciel, les nuages, la mer, les yeux des femmes...), beaucoup d’objets détournés, de corps humains mélangés avec des corps d'animaux, des chapeaux melon et des nuages. Je trouve ses peintures décalées, mystérieuses, farfelues et parfois provocatrices avec un brin de mélancolie jamais tiste, ce qui est en soi surréaliste.

magritte 8

Les noms des toiles sont très évocateurs mais les peintures à première vue, n'ont  pas de rapport avec le titre de l’œuvre. C’est surréaliste, je n’essaye pas de comprendre mais juste d’apprécier.

L’œuvre la plus connue est peut être la représentation d’une pipe avec cette inscription «  ceci n’est pas une pipe ». Et Magritte explique qu’il dit vrai puisque si c’était une pipe on pourrait alors la bourrer…il mentirait si il disait « ceci est une pipe ».

pipe

magritte 7

En résumé, un très joli moment passé au Musée Magritte à Bruxelles où j’ai ramené cinq cartes postales reproduisant les œuvres du peintre.

 

magritte 4

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 10:02

SAM 7287

 

Ce week-end j’étais à Bruxelles pour une petite escapade organisée par La Douce.

Samedi départ pour Carcassonne où Ryan Air nous attendait pour nous envoyer en l’air vers le Belgique.

Que dire sur ce petit séjour ?


Bruxelles est certes une belle ville, la Grand-place est majestueuse avec l’église Saint Nicolas et l’Hôtel de ville. L’architecture est assez hétéroclite suivant les quartiers. J’ai bien aimé celui des antiquaires et le quartier de Sainte Catherine.

Le Mannekin Pis, est tout petit et pris d’assaut par les japonais qu’on ne peut jamais éviter dans ces week-end touristiques. Les Bruxellois habillent le Mannekin différemment suivant les saisons, là il arborait un habit de balayeur des rues. Le secteur du Mont des arts est très agréable, les parcs sont pleins de tulipes.

 

L’ambiance est très cosmopolite et détendue mais globalement, je suis resté sur ma faim (et l’organisatrice du séjour aussi), on n’a pas eu le coup de cœur pour cette ville.

N’allez pas imaginer que je sois blasé, à quarante ans passés,  je j’ai mis les pieds que dans quatre ou cinq capitales Européennes, mais j’ai découvert Londres et j’aime tellement Londres que j’ai l’impression que c’est comme l’amour d’une vie, les autres villes apparaissent comme des amourettes à coté d’elle…

 

Deux moments cocasses : le premier, une véritable démonstration de fabrication de chocolat belge (au musée du chocolat belge)  par un français parlant un anglais très approximatif à un public varié…c’était excellent, un moment très drôle.

Le deuxième, alors qu’il faisait une  bonne averse, un couple de marié en Porsche décapotable se faisant réprimander par la police car je jeune marié était au téléphone tout en conduisant…j’aime ces moments décalés que le vie offre parfois.

 

Un coup de cœur pour l’Hôtel où nous étions, un ancien théâtre transformé en cinéma puis en hôtel…très grande chambre, très grands fauteuils dans le hall, très grands couloirs aussi... avec une boite de chocolat très originale, une petite tuerie de marque Galler. Par contre, pas de groom dans cet hôtel et là ce fut une grosse déception…le groom est à l’hôtel ce que le nuage est à la vie…

 

Transition  pour terminer sur  un vrai coup de foudre pour le musée Magritte et pour ce peintre. J’évite les musées sauf parfois ceux relatifs à la peinture car cet art me fascine, c’est l’art suprême…mais la peinture passe loin de moi hélas. Et là c’est presque surréaliste mais  j’ai adoré Magritte et j’en parle très vite, sûrement dans mon prochain article.

 

Je ne pense pas que je retournerai à Bruxelles pour des raisons touristiques  mais cette escapade fut une belle parenthèse…

SAM 7303

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 16:43

SAM 6878

 

Toutes  les occasions sont bonnes pour aller traîner à Londres…cette fois ci c’était mon anniversaire  (qui en fait est aujourd’hui et d’ailleurs  le 12/12/12 j’aurais 12 ans d’âge mental…enfin) et l’idée de profiter de la capitale Anglaise pendant la période de Noël.

 

Comment restituer l’ambiance générale de cette effervescence sous contrôle ??

Dire d’abord qu’il y a un monde phénoménal partout et à toutes les heures.

 

Ensuite parler des contrastes architecturaux au sein d’un même quartier : vendredi  on passe en un clin d’œil de Tower Hill aux décors de la City avec en ligne de mire les reflets du soleil sur la Tamise (car on a eu 3 jours de beau temps là haut…). Le soir, petit salut amical à Big Ben…c’était la pleine lune, fallait en profiter.

 

La folie du shopping de Noël : samedi matin dès l’ouverture chez Harrods, la folie…et les décors sont à la hauteur. Dimanche même engouement chez Fortnum et Mason, l’épicier de la reine, où l’on trouve parait-il les meilleurs thés de la ville et puis ce magasin est splendide, on y retrouve tout le traditionnel et le classicisme Anglais. Idem chez Liberty avec tous les produits pour la maison. Ces 3 magasins ont des façades extraordinaires et l’ambiance est très différente de l’un à l’autre.

 

Samedi soir, moment fantastique à Hyde Park où se tient un marché de Noël traditionnel…Allemand avec saucisses un peu  pourries et bière, un cirque, une patinoire en plein air et une fête foraine. Tellement de monde que la station de métro la plus proche est fermée pour ne pas risquer l’incident. On marche et tout le monde se retrouve dans ce lieu totalement décalé et assez improbable.

 

Les décorations de Noël se concentrent sur Oxford Street, Regent Street, Carnaby Street et Piccadilly. Ailleurs pas grand-chose à vrai dire

 

Et puis au cours du week-end, on a croisé des chants traditionnels de Noël , un méga rassemblement de pères Noël sur Oxford Street, un groupe de jeunes arborant tous un pull avec des rennes (ce qui fait penser à Bridget Jones) et bien d’autres bizarreries encore.

Dimanche, on a terminé notre périple par la  visite d’une nouvelle boutique de 4 étages sur Piccadilly, entièrement consacrée aux M et M’s et on a même eu droit à une poignée de dégustation…des couleurs partout…du bling bling  qui fait du bien parfois !

 

Et puis il y a Covent Garden et les rues autour…je suis dingue de cet endroit là.

 

3 séjours à Londres en un peu plus d’un an et toujours pas lassé, toujours enchanté de plus par l’accueil dans les magasins et dans la rue…quel bonheur d’entendre un « sorry » à peine y a-t-il eu un contact physique  dans le métro bondé….on en est bien loin en France.

Plus ça va, plus j’aime vivre avec des livres et des Livres.

J’aime cette ville, vraiment on s’y sent bien et pourtant les mégas villes peuvent être oppressantes mais pas celle-ci.

En plus j’ai entendu et lu mon nom tout le week-end…en tant qu’égocentrique je ne pouvais que m’en réjouir…

 

Ci contre un mini album de 15 photos (désolé pour la qualité des photos…)

 

 Si vous avez aimé cet article peut être aimerez vous:Venise: impressions 6 ans après...

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Voyages - vacances
commenter cet article

Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article