Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 06:12

en remontant 2

 

 

J’ai découvert Lilyane Beauquel  en 2011 avec son premier livre «  Avant le silence des Forêts » , qui obtint le Prix Littéraire des Hebdos en Région 2012. J’étais à l’époque membre du jury de ce prix assez confidentiel, et les discussions furent rudes pour départagerLilyiane  Beauquel et Jean-philippe Blondel avec «  Et rester vivant ».


A cette occasion j’avais été bluffé, quasi hypnotisé par le style unique et exigeant, très poétique de Lyliane Beauquel.

J'en avais parlé : Ici.

 

Je l’ai retrouvée avec grand plaisir avec son deuxième roman ( toujours édité chez Gallimard ) intitulé «  En remontant vers le Nord ».

Le livre  est le récit du percement d’un tunnel dans une montagne austère et reculée d’un pays Nordique. C’est Sven, jeune ingénieur originaire de ce pays qui revient pour conduire l’ouvrage après dix années passées à la ville. Dix ans plus tôt, il a littéralement fuit  son pays natal, sclérosé par le poids des traditions, la lutte des clans familiaux, l’archaïsme et le lourd boulet du passé. Son père avait fuit lui aussi en son temps…et son grand-père aussi, à sa manière…

 

J’ai retrouvé une trame assez proche d’ « Avant le silence des forêts ». Une intrigue minimaliste, des personnages qui prennent vie et corps petit à petit et surtout ce style si particulier de l’auteur, poétique,  énigmatique et beau comme ici quand Sven évoque sa dulcinée...  «  Pas de dialogue amoureux. Nous nous jetons ce défi avec un air d’intelligence. Ce premier temps du désir, ce chemin étrange. Silke, rien que sa peau. Nous sortons sur le rocher plat, la lune compose la chambre de plein air, ivoire et mouillée. A son front un pli remonte aux tempes et dit qu’elle rêve.

Une femelle élan et son petit, immobiles derrière les arbres, s’accordent à la suspension du temps et n’osent le remettre en route. L’alternance du jour et de la nuit a diminué avec un aplomb sans pareil, jusqu’à ne plus donner de rythme aux heures. »

 

Je dois dire que j’ai eu plus de mal à rentrer dans ce livre ci. J’ai manqué de repères (on ne connaît pas le lieu, ni la période), le récit progresse trop  doucement à mon goût,  et parfois j’ai lâché  prise et suis resté au bord du sentier montant à l’entée du tunnel.

«  En remontant vers le Nord » n’est pas un livre facile à lire, le style de Lilyane Beauquel se mérite, il faut lire doucement et  arriver à suivre les personnages dans leur dimension poétique et mystérieuse, ne pas avoir le tournis au milieu des phrases d’équilibriste de l’auteur.

 

«  En remontant vers le Nord »  est aussi voire surtout (selon moi) un livre sur   la recherche de ses   racines et de soi-même à travers Sven et  le prisme de la construction de son  tunnel.

 

Sur la fin, les péripéties s’enchaînent, comme si l'aboutissement du percement du tunnel redonnait un souffle d’oxygène aux personnages. Le dénouement est logique même si ce n’est pas forcément celui que j’attendais, je ne suis pas fana des happy end.

 

Les livres de Lilyane  Beauquel sont à contre-courant de la littérature dite «  commerciale » même si je n’aime pas ce terme, et ils raviront les amateurs et amatrices de textes forts et exigeants ( Aspho je parle de toi...), les amateurs de poésie et d’images.


C’est une véritable expérience littéraire, mi-poétique mi-onirique: «  Les rêves font des toits de grande pierre. Les rêves ne sont pas muets, ou alors pour celui qui rêve mal ou trop court. L’important est le mot caché. Le déchiffreur prendra du temps, toute une vie peut-être, la clé du chaos des songes. Le rêveur le sait… »

 

Au final,  bien que moins enthousiaste que pour le premier roman de Lilyane Beauquel, j’ai passé un très bon moment de lecture avec «  En remontant vers le  Nord » et je lirai le prochain livre  de cet auteur singulier, toujours avec autant de plaisir ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mind The Gap - dans Chroniques de livres
commenter cet article

commentaires

Sandrine 12/03/2014 11:45


Bonjour,


Avant le silence des forêts était en effet un livre étonnant sur la Première Guerre mondiale, à contre-courant de ce qui se fait, et donc à retenir. Si elle continue dans cette voie, ça
ne peut être qu'intéressant. Merci pour ce conseil

Mind The Gap 12/03/2014 20:48



Bienvenue Sandrine. Oui c'est un auteur à contre courant et qui fait des livres exigeants et de qualité. A suivre !!



Soène 11/03/2014 14:09


ca devient un blog de lecture, il me semble, Mindoucatounet
Là, j'abandonne ce billet... y'a trop à lire

Mind The Gap 11/03/2014 17:14



Non tu te trompes Soène : seul un article sur 3 est une chronique de livre ce qui veut dire que les 2/3 du contenu du blog n'ont rien à voir avec la littérature... (depuis janvier 2014 9
chroniques de livres sur 27 articles !!).


Ceci dit , je comprends que cela ne te passionnes pas, c'est souvent gonflant les chroniques de livres, je n'échappe pas à la règle...hi hi hi



Sharon 01/03/2014 06:27


Je ne connais pas non plus cette auteur. Je note son nom.

Mind The Gap 01/03/2014 18:05



Il n'y a que moi qui connait ici ma parole...j'espère que tu essayeras !



somaja1 28/02/2014 20:05


Une  auteure inconnue de moi, ce que tu en dis titille ma curiosité. Je note, mais pour beaucoup pus tard, trop d chosesà lire en ce moment.


Bises

Mind The Gap 01/03/2014 18:03



Toi aussi tu fais des provisions de post-it littéraires...



sous les galets 27/02/2014 14:41


en général chez Gallimard, j'y vais les yeux fermés, mais je dois dire que je commencerai plutôt par son premier opus qui, d'après ce que tu dis, est quand même plus accessible...surtout en ce
moment.


En tous cas, merci de m'avoir fait découvrir cette auteure que je ne connaissais même pas de nom. 

Mind The Gap 27/02/2014 16:45



Elle est peu connue et ne s'adresse pas au grand public à mon avis. Oui j'ai préféré son premier livre c'est certain , et j'espère qu'elle en fera beaucoup d'autres...à découvrir !


" Avant le silence des fôrets" n'est je crois pas sorti en poche mais tu peux le trouver en occasion en cherchant.



Mind The Gap

  • : Mind The Gap
  • Mind The Gap
  • : Ce blog a pour but d'échanger des idées et des ressentis sur des livres, des citations, des lieux, des voyages, sur la vie, la recherche du bonheur...l'amour...
  • Contact

Mon univers...(volume 6)

La Katygraphie du mois

katy pieds

 

Mon livre coup de coeur du moment

bord de mer 

 

Les hortensias

hortensias

 

Le cidre fermier

cidre fermier 

 


 

Recherchez Un Article